Politique

Démission en bloc au régional no 11 du MMM

Vendredi 19 Octobre 2018

La série noire continue au MMM, après avec la démission de plusieurs membres des régionaux 17 et 4 et 1 c'est le 10 , c'est au tour du n°11.


Après la défaite du MMM au numéro 18 (Belle Rose/Quatre Bornes en décembre 2017), les militants de la grande histoire du parti ont tous plus ou moins claqué la porte.

Les Steven Obeegadoo, Pradeep Jeeha et Françoise Labelle, puis la démission de Danielle Selvon début septembre suivie des militants de la circonscription no 1 (Port Louis Ouest- Grande Rivière Nord Ouest) récemment, donne l'idée d'un parti en plein débâcle.  

Ce vendredi 19 octobre, dans une mise en scène assez surprenante au Conseil de District de Grand-Port, les démissionnaires au régional n° 10, plus d’une cinquantaine, ont expliqué être « en désaccord » avec le déroulement des votes lors de la dernière élection du comité central.

Ils auraient envoyé une lettre au comité général du MMM après les élections pour contester cet exercice. Toutefois, leurs doléances sont restées « sans réponse du leader des mauves », Paul Bérenger.

Déçus et désabusés ils disent ne plus croire dans le parti et indiquent « adhérer à la vision de Pravind Jugnauth », Premier ministre et leader du MSM.

Une lettre a été envoyée au chef du gouvernement pour une demande d’adhésion au parti au pouvoir.

Réaction de Rajesh Bhagwan qui estime que c'est « c'’est faux de dire que les membres du comité régional du MMM du no 11 ont démissionné, c'est un scénario monté de toutes pièces ».

Affaire à suivre...dans les circonscriptions Flacq–Bon-Accueil (no9) et à Grand- Baie–Poudre-d’Or (no6) et 18 !

Rédigé par E. Moris le Vendredi 19 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.