Menu


Société

Délai de 30 jours accordé aux squatters de Cité Tôle et de Pointe-aux-Sables


Rédigé par E. Moris le Mardi 2 Juin 2020



Cela concerne du moins ceux dont les maisons n’ont pas encore été balayées par les tractopelles.

Les demandes d’injonction réclamées par des squatters de Cité Tôle et de Pointe-aux-Sables ont été entendues devant la juge Nirmala Devat ce matin.

Les parties sont arrivées à un accord devant la justice. Ainsi, les familles qui occupent illégalement des terrains dans ces deux régions ont un délai supplémentaire de 30 jours. Entretemps, le ministère des Terres et du Logement va examiner chaque dossier et viendra en aide aux plus méritants.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.