Menu


Société

Déconfinement « presque total » à l'île Maurice mais la réouverture des frontières reste un dilemme


Rédigé par E. Moris le Vendredi 12 Juin 2020



Le Premier ministre Pravind Jugnauth était face à la presse au Bâtiment du Trésor, ce vendredi 12 juin. 

Pravind Jugnauth a annoncé que le conseil des ministres a décidé du déconfinement « presque total » à partir du 15 juin. Il n'y a que la réouverture de nos frontières qui reste un dilemme. Quand rouvrir ? Quel protocole instituer ? C'est difficile à dire pour l'instant car il y a des cas dans plusieurs pays.

À l’heure actuelle, le Premier ministre a indiqué qu'il n’y a que deux cas actifs à l’hôpital ENT… Deux cas importés. Jusqu’ici Maurice compte 1836 mauriciens rapatriés depuis plusieurs pays.

"Pour le mois de juin, nous avons déjà rapatrié plus de 300 et prévoyons plus de 800 supplémentaires. Cela fera un total de 1 200."

Pour juillet, 1 164 Mauriciens seront rapatriés. Chiffre qui inclut les employés des bateaux de croisière. Demain samedi 13 juin, un premier groupe de 149 employés de bateaux de croisière seront rapatriés.

"Nous sommes conscients qu’avec la fermeture de nos frontières, nombre de Mauriciens, résidents et étrangers ont été bloqués, bien malgré eux, dans d’autres pays. Certains se sont retrouvés dans des conditions très difficiles."

"Tout le monde comprendra que dans un moment de crise sanitaire, il a fallu prendre des décisions. Mais aujourd’hui, la population réalise que c’était les bonnes décisions.  J’adresse ma sympathie avec tous les Mauriciens bloqués à l’extérieur."

À partir du 15 juin, les plages, les salles de gym, les discothèques, les casinos, les foires et les endroits publics jusqu’ici fermés seront autorisés. Les rassemblements, par exemple, pour les mariages pourront recommander.

Il n'y a que les courses hippiques qui demeurent l'exception. Elle se poursuivra à huis clos car la distanciation physique est impossible au Champ de Mars.

Il y aura une prise de température obligatoire dans plusieurs de ces endroits. Le port du masque reste obligatoire. Le transport public retourne aussi à la normale. Donc, la distanciation physique ne sera pas obligatoire dans les transports publics.
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.