Menu



Société

Déclaration des avoirs de Arvind Boolell : L'Icac initie une enquête préliminaire en mode Speedy Gonzalez


Rédigé par E. Moris le Mardi 8 Décembre 2020



Absent de l'hémicycle pour deux séances parlementaires, au-delà de l'expulsion très controversée, c'est la surprise du chef pour le leader de l'opposition ce mardi 8 décembre.

Il est soupçonné d’avoir menti dans sa déclaration d’avoirs. L’Independent Commission against Corruption aurait des documents en sa possession prouvant que le leader de l’opposition possède des terres qu’il n’a pas déclarées en décembre 2019, à la suite d’une lettre anonyme.

Arvin Boolell n'a pas tardé à réagir. Le leader de l'opposition s'interroge sur ses déclarations qui devaient être confidentielles et cette enquête préliminaire initiée promptement par l'Icac.

Il explique par ailleurs dans la presse, que son héritage est dans une succession, mais les procédures n’ont pas pu être complétées car Sir Satcam Boolell est décédé avant d’avoir fait un acte notarié. 

Pour Arvin Boolell, il ne fait aucun doute que c’est un coup monté de la part ses adversaires. 

Mardi 8 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.