Régions Océan Indien

Décès du Réunionnais en prison : la contre-autopsie mauricienne confirme la thèse de l’assassinat

Jeudi 15 Novembre 2018

Retrouvé pendu dans sa cellule au centre pénitentiaire de St-Pierre, à La Réunion. Les autorités réunionnaises avaient conclu à un suicide. 

Selon les informations qui ont été communiquées à la presse, l'homme se serait pendu dans les toilettes, avec ses draps. 

Ca, c'est la version officielle. Une version qu'avait contesté fortement le frère du "suicidé".  

Dans un long post sur sa page Facebook, Antony A. qui vit à Maurice, avait semé le trouble sur les circonstances et la mort de son frère Yoan, âgé de 32 ans.  

Il avait alerté l'opinion publique dans une publication sur les réseaux sociaux, qui a été par la suite largement relayée par les internautes. 

La famille avait enclenché les démarches pour rapatrier le corps du trentenaire à Maurice.

La contre-autopsie pratiquée par l’ancien médecin légiste Satish Boolell confirme un assassinat.

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/Dossier-Zinfos974-Le-suicide-d-un-detenu-francais-d-origine-mauricienne-dans-sa-cellule-interpelle-sa-famille_a2570.html

Rédigé par E. Moris le Jeudi 15 Novembre 2018


1.Posté par maurice de lisle le 15/11/2018 15:47
fake news evidente !
en sus les moriciens sont incapables de faire des autopsies serieures
cf l affaire de l anglaise tuée ds son hotel ya 4 5 ans .. affaire HORPE ???
le frere peut il donner "les preuves" des fins limiers moriciens ???

2.Posté par maurice de lisle le 15/11/2018 15:48
pourquoi il ne demande pas une contre autopsie en france ?
il a peur de la verité vraie ???