Menu


Faits Divers

Décès de Kanakiah à Souillac : « Aucun lien avec Kistnen » dit sa veuve


Rédigé par E. Moris le Lundi 14 Décembre 2020



C’est ce que soutient Reshmee Kanakiah, 30 ans. L’épouse de Pravin Kananiah, 38 ans, retrouvé sans vie à Roche-qui-Pleure, Souillac, vendredi, a indiqué dans les médias qu’elle ne comprend pas pourquoi il y aurait un lien entre ces deux affaires.

Elle dit faire confiance à la police. Elle et son époux venaient de célébrer quatre années de mariage. Le couple habite Plaine-Magnien. L’épouse travaille à Ébène et le mari à Réduit. Mais ce jour-là, Pravin Kanakiah, qui avait dit à Reshmee qu’il avait un comité, est resté injoignable toute la journée. Il est père d’un garçonnet de deux ans.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.