Menu


Faits Divers

Décès de David Gaiqui : l’autopsie révèle une insuffisance cardiaque


Rédigé par E. Moris le Lundi 11 Mai 2020



David Gaiqui est l’homme qui avait été menotté, nu, à une chaise au poste de police de Curepipe en janvier 2018.

Les photos de lui avaient causé un énorme scandale à l’époque. Il était admis depuis plusieurs jours à l’hôpital. Il a rendu l’âme le dimanche 10 mai. Sa famille souhaitait un rapport d’autopsie pour connaître les causes de son décès.

David Gaiqui âgé de 44 ans, est décédé d'une insuffisance cardiaque dans la soirée du samedi 9 au dimanche 10 mai. La blessure au front serait due à une lourde  chute qu’il aurait faite à son arrivée à l’hôpital, à la suite d'un malaise.

L’autopsie a été pratiquée par le chef du département médico-légal, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, assisté du Dr Satish Boolell. Les tests du Covid-19 sont négatifs.

Par ailleurs, David Gaiqui est celui qui a révélé les photos de feu Caël Permès à l’avocat Anoop Goodary.  

«Il est celui qui avait reçu les photos troublantes de Caël Permès. Il aidait aussi la famille Permès dans ses démarches, vu qu’il a lui-même déjà été victime de brutalité policière. Il a aussi entamé une procédure pour obtenir un dédommagement auprès du commissaire de police et de l’État concernant son agression. Mais aussi, il n’avait pas l’air de souffrir autant puisqu’il a lui-même conduit son véhicule pour se rendre à l’hôpital», a expliqué Me Goodary.

Rappelons que David Gaiqui avait initié des poursuites contre l’État et la police pour arrestation illégale, détention arbitraire et brutalités. Il avait été arrêté pour vol mais les accusations provisoires portées contre lui ont été rayées par la suite.


 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.