Menu



Santé

Décès de 17 personnes en quarantaine ou en centre de traitement à l'île Maurice


Rédigé par E. Moris le Mercredi 21 Avril 2021



Le décès d'une patiente dialysée et contaminée à la Covid-19 en milieu hospitalier à l’hôpital de Souillac, hier mercredi 21 avril, fait officiellement partie de la liste des décès de la Covid à Maurice. 

Billet d'humeur : qui eu l'imbécile idée d'envoyer en quarantaine des dialysés ?

Cette habitante de Tyack, était intubée, placée sous respiration artificielle et admise à l’unité des soins intensifs. Sarojini R., est la onzième patiente sous dialyse de l'hôpital de Souillac transformé en cluster à la suite de négligence médicale. C'est la 6e personne dont le décès a été attribué directement à la Covid-19. 31 patients positifs sont admis au New Souillac Hospital à ce jour.

17 personnes en quarantaine ou en centre de traitement décédées depuis le début de la deuxième vague, dont 14 étaient positives à la Covid-19.

Un nouveau cas de contamination local enregistré hier matin, interpelle. Il s’agit d’une patiente âgée de 36 ans sous dialyse à l’hôpital de Souillac qui avait terminé sa quarantaine en rentrant chez elle.  

Rappelons que dans une violence inouïe, le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, a été catégorique : « I do not intend to order enquiry ». Une insulte à la mémoire des victimes et des familles endeuillées. 

Selon le Dr Kailesh Jagutpal, son ministère et l’intégralité du personnel soignant qui s’occupe des patients dialysés durant leur quarantaine font leur travail qualifié de «correct», «très satisfait» et «fantastique». Pour justifier le tout, bien qu'il nous apprend rien, bien au contraire : «L’état de santé de ces patients était déjà très fragile et ils souffraient d’autres comorbidités».

Mercredi 21 Avril 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 22/04/2021 09:25
et dr jekill mr hyde
ose dire que en UE et US il y a des tas de morts ds les hopitaux
suivant la France et UE, je n'ai pas vu ces infos.. "FAKE NEWS" ds
il n 'y a pas d'epidemie ds les hopitaux de France .

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.