Menu

Société

Décès de 11 patients dialysés : voici les grandes lignes du rapport de la Fact-Finding Committee


Rédigé par E. Moris le Samedi 1 Mai 2021



Le 23 avril, le ministre de la Santé Kailesh Jagutpal a annoncé un Fact-finding committee concernant les 11 patients dialysés décédés dans le cluster de l'hôpital de Souillac, et donc 4 ont été attribués à la Covid-19. Kailesh Jagutpal a aussi précisé qu'il n'y a eu qu'une seule plainte officielle venant des patients dialysés.

C’est l’ancienne juge Deviyanee Beesoondoyal qui a été choisie par le Conseil des ministres pour présider le fact-finding committee. Elle sera épaulée par deux assesseurs, le Dr P. Chitson et le Dr S. Mareeachalee. Deviyanee Bissoondoyal est la présidente de l'indépendent Police Complaints Commission. Elle fait aussi partie des décorés de 2019.

Alors que Kailesh Jagutpal n'a cessé d'expliquer à qui veut l'entendre et sur tous les tons au Parlement comme sur les plateformes d'actualité, pourquoi il n’était pas nécessaire d’enquêter sur la mort de ces patients dialysés, cette décision du conseil des ministres est un sacré revers politique.

«Li bon fer lanket la parski ena dimoun ti kapav viv ankor ki finn mort»

Les réactions sont partagés à la suite de cette décision de Fact-Finding Committee, dont le risque est d'être « très politisé », étant donné qu’il y aura l’avenir d’un ministre et de ses conseillers en jeu. 

Il y a une grande différence entre une Commision d’enquête et un Fact-Finding Committee, sachant qu’un Fact-Finding Committee n’a pas le pouvoir juridique de donner la parole aux témoins contrairement à une Commission d'enquête.

Le Conseil des ministres, qui s’est réuni vendredi a pris note des attributions du Fact-Finding Committee (FFC) institué la semaine dernière pour faire la lumière sur les récents décès de patients dialysés à l’hôpital Souillac. Le mandat du comité serait d'enquêter et de faire rapport sur :

a) les circonstances conduisant à une dialyse rénale de l'hôpital de New Souillac qui a été infectés par COVID-19 et s'ils ont reçu le traitement approprié par la suite ;
b) les circonstances entraînant le décès de 11 patients ;
c) les conditions dans lesquelles les patients dialysés ont été mis en quarantaine à l'hôtel Tamassa, y compris les arrangements médicaux pris pour leurs séances de dialyse ;
d) Si tous les protocoles sanitaires existants avaient été suivis à l'hôpital de New Souillac et à l'installation de quarantaine à l'hôtel Tamassa ;
e) Si l'unité de dialyse de l'hôpital de New Souillac est dotée d'un personnel adéquat et équipée pour fournir un traitement aux patients ;
f) Si des mesures ont été prises pour prévoir la vaccination du personnel contre le COVID-19 ;
g) s'il y a eu un acte de négligence qui a entraîné la mort de tout patient dialyse ; et toute question aux points a) à g) ci-dessus et faire des recommandations appropriées.

Samedi 1 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.