Menu



Société

Dawood Rawat n'est plus fiché par Interpol


Rédigé par E. Moris le Mercredi 27 Novembre 2019

Me Bourdon, l’avocat parisien de Dawood Rawat dans une correspondance datée du 25 novembre fait notifier que son client n'est plus fiché par Interpol.



La Commission de Contrôle des fichiers de l’IOPC-Interpol a annulé la notice rouge* attachée au mandat d’arrêt international émis par les autorités mauriciennes, le 20 avril 2015, contre l'ancien patron de la défunte BAI pour «blanchiment d’argent, abus de bien social et entente frauduleuse». 

Annulation de l'avis rouge annexé au mandat d'arrêt international délivré par les autorités mauriciennes le 20 avril 2015 contre Dawood Rawat.

Requête favorable pour Dawood Rawat auprès de la Commission de contrôle de fichiers d’Interpol de supprimer son nom sur la Liste Rouge des personnes recherchées par l’organisation internationale.

A noter que la demande de Dawood Rawat avait été déposée auprès de la CCIF en janvier 2017. Il avait signifié que les accusations portées contre lui étaient de nature politique. Notamment du fait de sa proximité avec l’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam et du comportement de certains hommes politiques du gouvernement d’alors peu de temps avant la révocation du permis d’opération de la défunte Bramer Bank.

*Une notice rouge consiste à demander aux services chargés de l’application de la loi du monde entier de localiser et de procéder à l’arrestation provisoire d’une personne dans l’attente de son extradition, de sa remise ou de toute autre procédure judiciaire.

 

Mercredi 27 Novembre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.