Justice

David Gaiqui réclame des dommages après avoir été enchaîné nu à une chaise au poste de police de Curepipe

Vendredi 24 Janvier 2020

David Gaiqui prend le chemin de la justice. Cet habitant de Pailles réclame Rs 50 millions à l’Etat, au commissaire de police et à la Disciplinary Forces Services Commission.

Il était dans l’actualité en janvier 2018 après qu’une photo de lui, dénudé et enchaîné à une chaise au poste de police de Curepipe, a été partagée sur les réseaux sociaux et dans la presse.

David Gaiqui réclame donc compensation. Par le biais de son avoué, Me Rajendra Appajala, il a logé une plainte en Cour suprême. Il soutient que son arrestation, le 26 janvier 2018, était  arbitraire et injustifiée. Il indique aussi avoir été victime de brutalité policière.

L’affaire sera appelée devant le chef juge le 20 février.  

Rédigé par E. Moris le Vendredi 24 Janvier 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.