Politique

Dass Appadu soutient qu’il n'était pas au courant de la Platinum Card

Mercredi 6 Février 2019

L’homme de confiance d’Ameenah Gurib-Fakim a étonné toute l’assistance lorsqu’il a déclaré cet après-midi devant la commission Caunhye qu’il ne savait rien à propos de la Platinum Card qui a été à l’origine du départ de l’ancien Présidente de la république.

C’est dans la presse, a indiqué Dass Appadu, qu’il a appris l’existence de cette carte.

L’ancien Secrétaire à la présidence a été interrogé par Me Hervé Duval Jr, l’avocat d’Ameenah Gurib-Fakim.

À un certain moment, il a indiqué avoir abordé le sujet de la Platinium Card avec l’ex-Présidente.

Ce dernier lui a dit : « Je ne dois rien à personne. » Toujours en réponse aux questions de Me Duval, Dass Appadu a apporté une précision utile.

Il a indiqué qu’il a juré un affidavit après ses deux passages à la commission anti-corruption.

Il a aussi souligné que la loyauté est une de ses qualités. Et comme preuve de sa loyauté, il a décrit Ameenah Gurib-Fakim comme une forte tête, qui n'écoute pas les conseils.

Rédigé par E. Moris le Mercredi 6 Février 2019


1.Posté par No nonsense le 06/02/2019 20:05 (depuis mobile)
This guy is not aware of anything but he is a master liar to the extent of fooling an innocent woman at Air Mauritius to grab her free air tickets. He is also on a travelling spree at the expense of Institute of logistics and Transport Mauritius.

2.Posté par No nonsense le 06/02/2019 20:07 (depuis mobile)
This guy is not aware of anything but he is a master liar to the extent of fooling an innocent woman at Air Mauritius to get her free air tickets. He is also on a travelling spree at the expense of the Chartered Institute of logistics & Transport

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.