Menu

Faits Divers

Dans le Sud : L’amant ne voulait pas d’enfant


Rédigé par E. Moris le Lundi 10 Avril 2023



On ne parle pas d’enfant avec son amant ! Une femme accuse son homme de l’avoir forcée à avorter alors qu’elle était à deux mois de grossesse.

La femme de 37 ans, qui vit séparée de son époux mais sous le même toit, filait le parfait amour avec un homme de 29 ans. La femme, une habitante du Sud, est mère de 4 enfants. Sauf qu’elle est tombée enceinte de l’amant. Si elle n’était pas mécontente d’avoir le cinquième enfant, l’amant, pour sa part, n’était pas emballé à cette idée. Dès que la femme lui en a parlé, il a dit qu’il n’en voulait et qu’il fallait qu’elle s’en débarrasse. La femme a refusé.

En décembre dernier, il l’a emmenée chez un gynécologue de la capitale qui lui a refilé une pilule abortive et des antibiotiques. Dès qu’ils sont sortis de la consultation, l’amant lui a demandé d’avaler la pilule. Elle a refusé. Il l’a forcée à l’avaler. Rappelons que c’est le vendredi 31 mars que la femme a porté plainte à la police. Rappelons que la femme a perdu le bébé.

Lundi 10 Avril 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H