Menu


International

Danemark : Le scandale de la Centrale de St-Louis atterrit au Parlement danois


Rédigé par E. Moris le Lundi 27 Juillet 2020

Le scandale politico-financier concernant l’achat de turbines par le Central Electricity Board (CEB), a éclaboussé différentes institutions avec la révocation du Vice-premier ministre Ivan Collendavelloo et le CEO du CEB, Seety Naidoo notamment.



Des allégations de pots-de-vins offerts à des officiels mauriciens ont été révélées par la Banque Africaine de développement (BAD), qui a disqualifié la société danoise, Burmeister & Wain Scandinavian Contractor (BWSC), de tout financement pour presque deux ans,  pour « pratique de fraude et corruption ».

Le préjudice pour le CEB s’élèverait à de Rs 700 M.

Le Premier ministre a promis de faire le nécessaire dès qu’il sera en possession des documents y relatifs. De son côté la société danoise a reconnu des pratiques frauduleuses parmi son personnel dans un exercice d’appel d’offres qui concerne la centrale thermique de St-Louis.

Le CEB a référé l’affaire à la commission anticorruption (ICAC) pour enquête. 

Sur le plan de l'actualité, à l'initiative de Rezistans & Alternativ, en collaboration avec la Red Green Alliance (parti socialiste et écologiste), les Rs 700 millions seront évoqués au Question Time au Parlement du Danemark. 

Du fait que la firme de construction Burmeister & Wain Scandinavian Contractor AS (BWSC) bénéficie de l’assistance financière des fonds publics, les députés interpelleront le gouvernement sue ce dossier. La Parliamentary Question, est inscrite au nom du député Christian Juul et adressée au ministre de la Development Cooperation.

u A number of development banks, including the African Development Bank, are now stopping Danish Burmeister & Wain Scandinavian Contractor from participating in projects for almost two years, following allegations of bribery of government officials in Mauritius.

IFU (Danish State Development Investment Organization) has collaborated with BWSC in both Mali and Burkina Faso.

1) Can the Minister state whether Danida (Danish Development Agency) has a collaboration with BWSC?

2) Can the Minister state what Danida’s anti-corruption rules are and whether this gives reason to consider cooperation with BWSC?

3) Can the Minister state whether the Ministry of Foreign Affairs or other ministries have provided support or advice to the BWSC in connection with the case in Mauritius?

4) Can the Minister state whether the authorities in Mauritius have been contacted and, if so, what this request contained? If so, will the Minister send a copy of the communication to the Parliament Foreign Relations Committee?


 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.