Politique

Dan Baboo le nouveau membre de Lakwisin a le blues !

Lundi 28 Octobre 2019

Après le MMM et l'Alliance Morisien, au tour de l'Alliance Nationale de faire des déçus.

Si Malini Sewocksingh, qui soutient qu’une investiture « n’arrête pas le travail » et qu’elle reste Bleu. D’autant que, souligne-t-elle, elle a toujours pu compter sur Xavier-Luc Duval. Malheureusement, ou heureusement du moins pour les états-majors politiques, il y a les Dan Baboo qui se console dans les bras d'un parti, qui accueille à bras ouverts tous les candidats désespérés.

L'ancien ministre et député n'a pas cessé de pleurnicher auprès des médias de propagande progouvernementale, selon lui, s’agit là d’une « insulte » envers l’électorat et sa famille. Il aurait peut-être dû dire ses sympathisants plutôt que l’électorat en général. Mais passons ! Quoi que, dans le fond, Santaram Baboo n’a pas tort de dire qu’il a labouré la circonscription durant des années, mais pour autant il n'a pas réussi à convaincre.

Ses balbutiements maladroits et confus lors des séances parlementaires ont fait sa réputation. Ses décisions inexistantes en tant qu'ancien ministre de la Culture et des Arts ont fait le reste.

Pourtant malgré sa fidélité, n'ayant pas obtenu de ticket de l’Alliance Nationale, c'est un Dan Baboo qui s'est présenté aux côtés de Nando Bodha, Françoise Labelle et Ashley Ittoo de l’Alliance Morisien, comme un pied de nez, ce lundi soir, à Glen Park.

L’ancien parlementaire a même pris la parole pour critiquer son ancien leader, Xavier-Luc Duval : « Xavier Duval inn fer foss. Ce pa un homme de parole du tout. Mo dire le peuple jugé zot mem si zot kapave fer sa dimoune la konfians. »

Bien qu'on est tenté de dire que le peuple est suffisamment intelligent pour juger un politicien qui change de parti comme de chemise, n'est pas totalement digne de confiance...

Rédigé par E. Moris le Lundi 28 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.