Menu



Politique

D'outre-tombe, Soopramanien Kistnen a précipité la chute de Yogida Sawmynaden


Rédigé par E. Moris le Jeudi 11 Février 2021



Le destin d'un homme politique ne tient qu'à un fil. Yogida Sawmynaden a beau annoncé avec un optimiste déconcertant, à la suite de sa démission, qu'il «Step down to come back stronger», personne n'est dupe.

La carrière politique du colistier de Pravind Jugnauth dans la circonscription n°8 est compromise et la confiance des électeurs perdue après l'enquête judiciaire et criminelle liées au décès de l'ex agent du MSM, dont le corps a été retrouvé carbonisé dans un champs de cannes à Telfair, Moka. Le défunt en ayant remis les fameux "Kistnen Paper's'" avant sa mort, à de quoi faire trembler le parti Soleil tant les révélations sont accablantes.

Yogida Sawmynaden a pris la décision de préparer sa défense pour «contrer les fausses allégations» faites à son encontre. Raison pour laquelle il a pris son «congé politique», quelques heures à peine après avoir quitté les locaux du CCID et sans avoir été interrogé dans l’affaire d’emploi fictif allégué par la veuve de Soopramanien Kistnen.

Le ministre du Commerce a démissionné du Cabinet, mais reste membre du Parlement alors qu'il est impliqué dans une sombre affaire d'emploi fictif, où la veuve de Soopramanien Kistnen, l’accuse d’avoir fait une « fausse déclaration » à la Mauritius Revenue Auhtority (MRA), en la déclarant employée comme « Constituency Clerk » pour un salaire mensuel de Rs 15 000. 

Jeudi 11 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.