Menu



Société

Cybercriminalité : 1 600 cas rapportés


Rédigé par E. Moris le Lundi 17 Février 2020



Le ministère des TICs veut renforcer les lois sur les cybercrimes. D’autant que, depuis qu’il est entré en opération, le Mauritius Cybercrime Online Reporting System, aussi appelé Maucors, a enregistré plus de 1 600 cas de cyber-attaques.

Les délits les plus courants concernant l’accès sans autorisation aux données d’un ordinateur ou d’un serveur, la violation du système informatique, l’interception de données sans autorisation et les tentatives de fraude électronique.

Cela, sans oublier la « sextortion », le « hacking » et le « cyberbullying ». Tous ces jolis termes sont punis par la loi. De ce fait, le ministère travaille de concert avec le Parquet. L’objectif est de renforcer les peines et de définir de nouveaux délits.

Lundi 17 Février 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.