Menu



Société

[Crash de la BAI] SAJ : " Nous sommes en présence d'un scandale financier sans précédent "


Rédigé par E. Moris le Dimanche 4 Avril 2021



On peut lui reprocher beaucoup de choses mais pas sa constance à protéger ses intérêts et biens personnels au détriment de l'intérêt commun est sans égal. Une activité à laquelle s'adonne les politiciens arrivés au pouvoir et qui s'y accrochent comme des lézards à une branche. Retour sur le démantèlement de l'empire de Dawood Rawat, entrepreneur mauricien, il y a six ans...

Le ministre des finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo  : " Situation d'urgence nationale "

« Nous sommes en présence d’un Ponzi Scheme de très vaste proportion, qui selon les premières indications, dépasse largement les Rs 25 milliards. Nous sommes en présence d’un scandale financier sans précédent », avait déclaré le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth le vendredi 3 avril 2015 au Bâtiment du Trésor.

Le chef du gouvernement d'alors avait réuni la presse pour donner les raisons ayant poussé la Banque de Maurice à révoquer le permis d’opération de la Bramer Banking Corporation Ltd et la décision de la Financial Services Commission (FSC) de confier à PricewaterhouseCoopers (PwC) la responsabilité de la compagnie d’assurances BAI Co [Mauritius] Ltd.

SAJ déclare, la « Banque de Maurice a pris une telle décision car elle a des preuves que la Bramer Bank ‘fine azir dans enn facon qui au détriment de son bane clients et du public en general’ ».

Alors que dans la nuit de jeudi la BOM a décidé de révoquer le permis de la Bramer Bank avec effet immédiat et des centaines de famille sont dans le flou concernant leurs emplois, SAJ soufflait ses bougies en famille à l'occasion de son anniversaire le 3 avril à l'hôtel le Méridien.

Pourtant c'est le même, qui disposait d’informations qui l’ont poussé à fermer ses comptes à l’ex-Bramer : «Abe ki mo rann mwa kouyon? Mo less mo kass laba mem? Premie zafer, monn tir mo kass. Enn bato pe koule, mo sov mo la po.»

Cette déclaration le 15 juin 2015, lors d’une conférence de presse où il expliquait les conditions qui ont favorisé la fermeture de l’ex-Bramer Bank, ont choqué. Ce jour-là, le Premier ministre a raconté comment, ayant eu vent du Ponzi allégué du groupe BAI, il a retiré son argent de la Bramer Bank.

Les clients eux, ne savaient rien de la fermeture prochaine de la banque, contrairement à SAJ, et ils ont donc laissé leur argent jusqu’à ce qu’il apprenne, le 4 avril, la fermeture de celle-ci dans la nuit.
Parmi eux, il y a d’autres ministres qui ont également retiré leur argent de la Bramer Bank quelques semaines avant que n’éclate l’affaire BAI, des membres de la famille Jugnauth – sir Anerood ayant lui-même avoué : «Pa zis lepep, ena boukou mo bann fami inn fou larzan ladan» – mais aussi quelques hauts fonctionnaires.

 

Dimanche 4 Avril 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 04/04/2021 21:57
et alors ?? ya du nouveau ?
sinon pourqoi cet article ?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.