Menu

Santé

Covid-19 : toujours aucun variant détecté à Maurice ni de patient zéro


Rédigé par E. Moris le Mardi 11 Mai 2021

Variant anglais, sud-africain, brésilien...indien ? Quel variant ? A Maurice, c'est bien connu il n'y a pas de variants mais une présence de "souches", encore moins de patient zéro !



La « bonne nouvelle » annoncée le 24 mars dernier avec un brin de fierté par le Dr Gaud, conseillère Santé au Bureau du Premier ministre n'en était pas vraiment une concernant le séquençage.

Le Dr Gaud avait affirmé avec force et convictions qu'il n'y a pas de variants à Maurice mais une présence de "souches". C’est la conclusion d'un laboratoire sud-africain, le National Institute of Communicable Disease, qui a mené des analyses sur 40 cas positifs à Maurice. C’est la souche 20b qui est présente sur les 40 premiers patients locaux testés positifs depuis le 5 mars. Selon le Dr Gaud cette souche est présente sur 63% des cas positifs en Russie.  « C’est une source historique qui est présente en Angleterre, mais ce n’est pas un variant », expliquait-t-elle.

Quelqu'un autre que ce comité santé où sont entassés des nominés politiques ont-ils lu ce rapport? C'est la loi de l'opacité et la politique du silence.

Il faut dire que les Laurel et Hardy de la Santé, en l'occurrence Dr Gaud et Joomaye se font porter pale depuis plusieurs semaines. L'une essuyant un revers sans précédent et la méfiance de la Government Medical and Dental Officers Association et de la Private Medical Practitioners Association, et l'autre avec un conflits d'intérêts impliquant son épouse.

« Nous allons analyser les caractéristiques cliniques de ce virus notamment en Russie et nous allons aussi comparer la souche présente avec les cas positifs que nous avons eus sur les voyageurs depuis janvier ». A ce jour, à croire le Dr Joomaye, il n'y aurait aucune trace de variants anglais et sud-africain détectée sur les prélèvements des 40 premiers patients contaminés par la Covid-19.

Même discours du ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, qui ne cesse d'affirmer dans son créole approximatif et ses balbutiements à n'en plus finir que ni le variant sud-africain, ni le variant anglais ni le variant brésilien n’a été détecté sur l’île. Selon le ministre, il s’agit d’une bonne nouvelle qui offrira la possibilité de retracer le patient zéro...

A l'île Maurice, on vaccine sans savoir quel variant circule et pire, on le fait avec un vaccin Indien qui est encore en phase 3 et qui n'est pas (à ce jour) autorisé par l'OMS. 

La date de l'apparition du premier cas autochtone est déterminante dans la chronologie des évènements tout comme la présence d'un variant. Pourquoi ? Tout simplement parce que la campagne de vaccination a été menée avec le vaccin AstraZeneca, un vaccin inefficace face au variant Sud-africain ! D'ailleurs l'Afrique du Sud a suspendu l'AstraZeneca et chez les voisins réunionnais, il est utile de rappeler que la vaccination anti-covid  ne se fait qu'avec le Pfizer pour toutes ces raisons.

Mardi 11 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.