Menu



Santé

Covid-19 : le vaccin d’AstraZeneca n’est pas recommandé à La Réunion, jugé trop peu efficace contre le variant sud-africain


Rédigé par E. Moris le Samedi 10 Avril 2021

Le produit du laboratoire anglo-suédois est jugé trop peu efficace contre le variant sud-africain, qui circule de façon importante dans ces régions françaises.



Les variants donnent le la à la campagne de vaccination contre le Covid-19. Ainsi, là où circule le variant sud-africain, comme en Moselle ou à La Réunion, l’AstraZeneca ne sera pas privilégié, car jugé trop peu efficace.

Par ailleurs, sur l’ensemble du territoire, où le variant anglais est majoritaire, Olivier Véran a évoqué la possibilité de rendre « interchangeables » les vaccins à ARN messager pour « simplifier » la campagne de vaccination.

Pas d’AstraZeneca en Moselle, en Guyane, à Mayotte et à La Réunion

Le vaccin d’AstraZeneca ne doit pas être utilisé en Moselle, en Guyane, à Mayotte et à La Réunion, car il est trop peu efficace contre le variant sud-africain, qui y circule de façon importante, a estimé, vendredi 9 avril, la Haute Autorité de santé (HAS).

En Guyane, à Mayotte et à La Réunion, les vaccins de Pfizer et Moderna sont les seuls à être utilisés. Pour les vaccins de Pfizer-BioNTech, Moderna et Johnson & Johnson, « on dispose de données » qui montrent « un niveau élevé d’efficacité contre le variant sud-africain », précise la HAS. Selon cette dernière, ce variant représentait en Moselle environ 35 % des cas détectés de contamination fin mars. Une proportion encore plus importante en Guyane, à Mayotte et à La Réunion, où elle est comprise « entre 40 % et 48 % ». 

Les vaccins à ARN messager bientôt « interchangeables » ?

La HAS a confirmé, ce vendredi, que les moins de 55 ans vaccinés contre le Covid-19 avec une première dose d’AstraZeneca auront leur deuxième avec Pfizer ou Moderna. Le ministre de la santé, Olivier Véran, a évoqué, vendredi à Grenoble, la possibilité de rendre également « interchangeables » les vaccins à ARN messager – ceux de Pfizer et Moderna – pour « simplifier » la campagne de vaccination contre le Covid-19.

De son côté, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a assuré vendredi qu’elle ne disposait pas de « données adéquates » sur l’interchangeabilité des vaccins et que ses experts ne la recommandaient donc pas « à ce stade ». 

 

Samedi 10 Avril 2021


1.Posté par kersauson de (p) le 11/04/2021 08:10
mais momo n a pas les moyens financiers de la france
momo ne peut QUE mendier
et nous filer la chtouille gratuite venant d india et china !!!
povr de nou !!
nos bondié s pa ek nou ca !!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.