Menu



Santé

Covid-19 : le nombre de cas commence à baisser affirme Jagutpal


Rédigé par E. Moris le Mardi 30 Novembre 2021



C’était lors de la Private Notice Question ce matin. Le ministre de la Santé n’a certes pas donné de chiffres pour justifier la baisse. Cependant, à plusieurs reprises, il a annoncé que les cas de contamination ont diminué dans le pays. 

Du 1er au 29 novembre 2011, Maurice a recensé un total de 1 686 décès. Pour la période correspondante l’année dernière, le nombre de décès était de 865. Toutefois, 348 décès ont été attribués à la Covid-19. Parmi, 156 étaient totalement vaccinés, soit 16 à l’AstraZeneca, 44 au Covaxine, 8 au Johnson & Johnson et 88 au Sinopharm. 

Le ministre de la Santé a aussi indiqué que 94 846 personnes ont reçu la dose de rappel. Parmi, 33 713 sont âgés de plus de 60 ans. 

Il a aussi révélé que Maurice a déjà envoyé 50 000 doses de Sputnik V au Rwanda. 60 000 doses de Sinopharm seront acheminées ce mardi. De plus, 60 000 doses de Sinopharm ont déjà été envoyées au Zimbabwe. Kailesh Jagutpal a aussi annoncé que Maurice dispose d’un stock de 109 248 doses de Pfizer et 286 945 doses de Johnson & Johnson. 

Il y a eu des échanges au niveau de l’efficacité du vaccin Sinopharm. Xavier-Luc Duval a des doutes mais Kailesh Jagutpal a insisté qu’il a prouvé son efficacité. Il a aussi déclaré que le variant Omicron n’a pas encore été détecté sur notre sol.

Mardi 30 Novembre 2021


1.Posté par Gramoune le 30/11/2021 19:15
Le business de Maurice avec les vaccins me sidère; pour ne vacciner
qu'avec des vaccins peu efficaces (mais donnés gratuitement) comme
Sinopharm, Spoutnik,Covacin, Astra-Zeneca (sous marque indienne),
le gouvernement à causé la mort de + de 1 000 Mauriciens. D'ailleurs
les politiques vont se faire vacciner à l'étranger, ça montre bien la
confiance qu'ils ont en leur pays.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.