Menu

Santé

Covid-19 : la campagne de vaccination se poursuivra avec le Covaxin qui n’a pas obtenu l’aval de l’OMS


Rédigé par E. Moris le Samedi 20 Mars 2021



Le Dr Zouberr Joomaye à la tête du Vaccination Committee a annoncé un total de 92 524 personnes vaccinées jusqu’ici. Il a expliqué que de ce nombre, 1 952 personnes se sont fait vacciner dans le privé.

Les Mauriciens vaccinés au Covaxin à partir de ce lundi

Maurice n’a que 200 000 doses de CoviShield, soit la version indienne de l’AstraZeneca. Et comme près de 100 000 personnes à Maurice ont déjà été vaccinées, le gouvernement a décidé de réserver les 100 000 doses. Ainsi, demain sera le dernier jour d’utilisation du CoviShield. Et à partir de lundi, les Mauriciens seront vaccinés au Covaxin.

Le Dr Zouberr Joomaye a souligné que Maurice a obtenu 100 000 doses de CoviShield gratuitement et a acheté 100 000.

Un vaccin administré rappelons-le, uniquement en Inde pour le moment et distribué principalement aux pays pauvres. Rappelons que pour les effets secondaires de ce dernier, il faudra attendre des mois pour pouvoir se prononcer. L'île Maurice en plein confinement avec une seconde vague de la Covid-19, a reçu vendredi 200 000 doses de Covaxin en provenance de l’Inde

Des motivations politiques et économiques ?

Il s’agit du vaccin indien Covaxin, produit par le laboratoire Bharat Biotech Ltd. L’efficacité de ce vaccin n’est pas encore officiellement certifiée, car les résultats définitifs de phase-3 n’ont pas encore été publiés – mais ceux préliminaires, annoncés par Bharat Biotech, indiquent une efficacité de 81%. Le Covaxin n’a pas encore obtenu l’aval de l’OMS pour être utilisée. Certes, The Lancet a indiqué que les essais cliniques de phase-2 du Covaxin garantissent que ce vaccin « est sûr et entraîne une réponse immunitaire, alors que le gouvernement l’utilise depuis deux mois dans les hôpitaux publics ».

Le Covaxin, vaccin « 100% made in India », a été validé en urgence le 3 janvier, marquant le début d’une large campagne de vaccination en Inde.

L’empressement quant à la validation du Covaxin laisse de nombreux points d’interrogations et plusieurs scientifiques s’interrogent sur ses causes. Bhârat Biotech affirme avoir vendu le fameux vaccin au Brésil et discuté de possibles ventes avec quinze autres pays.

Le Vaccination Commitee mauricien est présidé par Zouberr Joomaye

Par ailleurs, au-delà du profit économique que cette vente pourrait générer, l’Inde saisi la chance de s’affirmer sur la scène politique mondiale. Effectivement, les responsables indiens ont affirmé que l’Inde va offrir, gratuitement, des millions de doses de ce Covaxin a certains de ses pays voisins tels que les Philippines, la Birmanie, la Mongolie, le Népal et le Sri Lanka. Présenté comme un « geste de bonne volonté » selon le gouvernement, cet acte revêt surtout d’une importance stratégique non négligeable, dans un contexte de rivalité régionale exacerbée avec la Chine, qui offre elle aussi des vaccins.

Maurice attend toujours les vaccins sous le programme Covax

« Nous devons reconnaître que nous n’avons pas de visibilité à ce sujet », a déclaré le Dr Zouberr Joomaye, président du Vaccination Committee cet après-midi. Il évoquait la situation concernant le vaccin. Il a déclaré que l’OMS devait fournir des vaccins pour 20 % de la population, mais la livraison n’a toujours pas été faite. « La livraison a été différée », a-t-il déclaré.

Samedi 20 Mars 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.