Menu

Santé

Covid-19 : l'île Maurice court à la catastrophe sanitaire


Rédigé par E. Moris le Lundi 8 Novembre 2021



Comme un air de déjà-vu. Le gouvernement mauricien est en "état d'alerte" et envisage un bouclage partiel. A peine les frontières rouvertes, avec une stratégie de faire entrer de l'argent au plus vite dans les caisses de l'Etat, l''île Maurice est de nouveau secouée par une vague Covid sans précédent.

Le nombre de cas de Covid-19 et de décès ne cessent de grimper. Cet état d'alerte - qui équivaut à un état d'urgence sanitaire - n'est toujours pas en vigueur bien que ce soit inévitable. Le pays malgré une vaccination de masse qui a atteint près de 80%, reste, l'un des pays les plus touchés dans la lutte contre la pandémie dans la région Océan Indien. Maurice avec quelque 1500 cas officiels en une semaine et près de 50 morts est en effet l'un des pays les plus touchés alors que la situation ne cesse de se dégrader.

Oubliez le lockdown annonce Jagutpal

Le bouclage partiel ou du moins un couvre-feu est envisagé. La fermeture des écoles est en phase de finalisation. Bien que les autorités soient réticentes et n'en veulent pas, car elles estiment cette mesure à la fois contre-productive et néfaste pour l'économie, mais les jours fériés et longs week-end ont précipité le pays en alerte rouge.

Avec la présence du variant Delta, le Covid-19 progresse plus vite. Le système de santé est au bord de la saturation. Le ministère de la Santé dénombrait vendredi plus de 6 morts de Covid-19 en 24 heures. Les professionnels de santé de leurs côté sonnent le tocsin. Le système de santé est au bord de l’effondrement annoncent-ils. Les lits d’hôpitaux sont occupés, taux qui monte à 91 % en soins intensifs et personne ne se hasarde plus aux pronostics. C’est comme si nous escaladions une montagne dont on ne voit pas le sommet, déplorait, il y a quelques jours un professionnel de Santé. Pour d'autres, le nombre de cas réels de Covid-19 serait jusqu’à trois à quatre fois supérieur aux données officielles.

La minimisation de la situation sanitaire et les chiffres sciemment faussés et manipulés par les autorités sont mis en avant. Cette attitude replonge le pays jusqu'au point de départ...qui en assumera la responsabilité ?

Lundi 8 Novembre 2021


1.Posté par Caro le 08/11/2021 09:02
« qui en assumera la responsabilité ? »
Demandez vous???
Mais personne bien sur!!!!! , c est pas moi c est l autre jusqu à finir de noyer le poisson
C est pareil dans toutes les affaires , les gugusses empêtrés jusqu au cou que ce soit pour toutes les corruptions, Angus road, Kistnen, etc….ou magouilles les plus grosses, c est jamais eux!!!!

2.Posté par dani le 09/11/2021 08:37
combien de Réunionnais (se) la parti Maurice depuis l'ouverture du pays .... vacciné ou pas ?????? . kom dab. ramène lo maladie ici, nou prend toute nou ....

3.Posté par Oufti le 09/11/2021 12:59
Une gestion exemplaire de la part du gouvernement Mauricien, pauvre peuple, une situation financière calamiteuse, une situation sanitaire désastreuse, un an de blocus inutile , vraiment un exemple pour le monde !

4.Posté par Oscar Dudule le 10/11/2021 09:19
pourtant près de 80 % des mauriciens sont vaccinés . Mais gros bémol ; pour l'immense majorité c'est avec le sinopharm vaccin d'origine chinoise , réputée peu efficace. Quelques autres avec la variante de l'Astra Zenéca ,fabriqué en Inde.
Peux être que ceci explique celà.

5.Posté par JD974 le 10/11/2021 11:58
80% de la population à Maurice a été vaccinée. Comment les partisans qui se sont fait inoculer un vaccin composé d'OGM (selon le rapport HAS du 2020.11.25 - p70 - para 4.3.1) pour combattre le covid19 vont-ils comprendre cette nouvelle épidémie de coronavirus alors qu'ils se croyaient protégés par la vaccination justement?

Comment peuvent-ils essayer de faire croire que les 20% de non vaccinés sont la cause de la reprise de la contamination. On attend encore leurs arguments. Alors que la nouvelle épidémie se fait, tout simplement, avec un virus muté un delta comme aux Indes voici quelques mois.

Les scientifiques, les vrais, pas ceux qui ont des liens d'intérêts avec BigPharma et qui font des fake-news à longueur de journée sur les mainstream, avait averti en 2020 que les virus variants allaient profiter des succès des vaccins auxquels ils échappaient par quelques variances non utilisées pour envahir le terrain libéré avec une vitesse augmentée mais une virulence amoindrie.

Comment lutter ? Avec de l'ivermectine.

Un reportage a été publié à ce sujet sur le site Web officiel de l’OMS en Inde. Ce site détaille le travail de l’organisme contre le COVID-19 en Inde.

En discutant du rôle de l’équipe de réponse rapide (RRT), le site de l’OMS rapporte, “L’OMS a produit et publié ce cours à l’intention des équipes d’intervention rapide travaillant au niveau national, sous-national, du district et du sous-district pour renforcer la réponse à la pandémie, avec le soutien du Centre national de contrôle des maladies, du ministère de la Santé et du Bien-être familial, du gouvernement indien et des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies. » L’OMS s’est félicité de son action.

Oui vous avez bien lu, il y avait le soutien du CDC des États-Unis, sous l’égide de l’OMS, également sur place et au courant de ce qui s’est fait, validant encore plus la méthode et le résultat. Cinq semaines après le début de cette campagne, mi-juin, les nouveaux cas avaient chuté de 97 %, passant de 310 783 cas en avril à 8 986 le 4 juin selon ZeeNews of India du 14 juin. Le 2 juillet le nombre de cas avait diminué de 99 %. Avec une distribution d'ivermectine.

JD974 médecin réunionnais qui prescrit avec succès cette médication depuis bien longtemps dans diverses affections comme la gale, les filarioses, les parasitoses.

6.Posté par Oscar Dudule le 10/11/2021 21:38
jd 974 message 5.
L'immense majorité des médecins généralistes de La Réunion refuse de prescrire l'Ivermectine contre le covid.
Etre efficace contre la gale et autres maladies ne signifie pas que ce médicament le soit contre le covid.
La gale est provoqué par une bactérie. le covid par un virus; ce n'est pas du tout la m^me chose

7.Posté par JD974 le 11/11/2021 15:19
Merci OSCAR DUDULE de vos informations fort précieuses.

Un petit oubli, cependant. Il concerne une grande partie de l'Afrique tropicale : le traitement des deux filarioses ainsi que de la plupart des parasites invertébrés.

Personnellement, j'ai traité à la REUNION, avec de l'ivermectine, les microfilarémies de BANCROFT depuis 30 ans sans trouver aucune complication, ni aucune interdiction.

Tout comme la plupart des vétérinaires réunionnais des hauts traitent les bêtes de rente celle que nous mangeons. Ainsi que nos animaux domestiques : mes lapins, mes chats. Avec de l'ivermectine.

Notez une petite différence entre les médecins et les vétérinaires. Les seconds vendent ce qu'ils prescrivent comme autrefois les médecins propharmaciens. Les second n'ont les droit de prescrire que ce que BIG PHARMA l'incite à prescrire avec moult moyens.

8.Posté par JD974 le 11/11/2021 15:29
QU'EST-CE QUE LA GALE ?

La gale est une maladie parasitaire de la peau due à un minuscule acarien, le sarcopte. Ce n'est donc pas du tout une bactérie comme OSCAR DUDULE l'annonce. Lui qui est si bien informé pour avoir traité cette affectionq?

IVERMECTINE GRANDE DECOUVERTE ANCIENNE

L’ivermectine est découverte par Satoshi Ōmura, spécialiste des antibiotiques à l'Université Kitasato (en) de Tokyo, qui la confie au laboratoire privé américain, Merck, Sharp and Dohme (MSD), en 1974, (presque 50 ans) pour l’évaluation in vitro de sa bio-activité. L’ivermectine est très utilisée en médecine vétérinaire depuis 1981, elle est reconnue pour être active contre de nombreuses espèces de nématodes, d'insectes et acariens. Dès lors que ce sont des invertébrés.

William C. Campbell et Satoshi Ōmura obtiennent le prix Nobel de physiologie et de médecine en 2015 pour leurs travaux sur l'ivermectine permettant un traitement de l'onchocercose (cécité des rivières) qui est un problème de santé publique, majoritairement en Afrique, ainsi que de la filariose lymphatique sans oublier les essais récents contre la transmission du paludisme.

9.Posté par Sekes le 12/11/2021 08:54
Et deviner avec quel vaccin les mauriciens sont vacvinésx ???
Mm cas au Seychelles énorme recontamination er vacciné avec encore avec sinopharm
Sinopharm le moins efficace de tous les vaccin efficacité maximale 40 %
Chercher l'erreur ?

10.Posté par JD974 le 12/11/2021 16:17
En réponse au constat de l'inefficacité des vaccins à MAURICE et aux SEYCHELLES un vaste essai multi pays de phase 3 a montré que deux doses de SINOPHARMAR, administrées à un intervalle de 21 jours, ont une efficacité de 79 % contre l'infection à SARS-CoV-2 symptomatique 14 jours ou plus après la deuxième dose. L'efficacité du vaccin contre l'hospitalisation était de 79 %.

Autrement dit, ces vaccins laissent des souches de mutants qui deviennent des variants autrement contagieux.

Les deux vaccins utilisés aux Seychelles sont le vaccin chinois Sinopharm (57% des vaccinés) et le Covishield d'Astra Zeneca (43% des vaccinés).

Devant la reprise de l'épidémie n'est-il pas plus simple de déclarer que les vaccins trop ciblés ne peuvent pas atteindre les virus souches à 100 % et que les variants non ciblés ont le terrain libre pour se propager ?

11.Posté par BODOIRA le 29/11/2021 13:21
Bonjour, nous devons partir à Maurice vers le 20/12.
Merci de nous faire part des nouvelles sanitaires...
Cordialement.

12.Posté par Fletcher le 04/12/2021 07:38
nous devons partir le 6 janvier 2022
la France interdit les departs vers Maurice
avez vous des infos complémentaires?

13.Posté par JD974 le 04/12/2021 12:00
11 et 12

Contactez l'ambassade de France à Maurice. Voyez-vous même les lourdes obligations que vous devez assumer : elles changent souvent. Le danger viral n'est pas une plaisanterie pour les statisticiens au pouvoir. Les mesures de santé publique ont fait leurs preuves de nullité partout.

Si vous parvenez à vaincre les difficultés de santé publique, il faut aussi songer à vous protéger du virus. Ne comptez pas sur les vaccins. Ils sont inutiles, voire dangereux.

Par contre, pendant votre séjour prenez au moins deux jours voire tous les jours de l'ivermectine liquide comme le font les animaux domestiques depuis longtemps : 0,2 mg /kilo.

Pour cela, voyez votre vétérinaire et prétendez que vos chats et lapins ont la gale des oreilles ou vos bêtes des parasites intestinaux. Les Vétos vendent eux mêmes de l'ivermectine liquide depuis 30 ans sans incidents.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.