Menu

Santé

Covid-19 : bientôt des tests PCR obligatoires sur les passagers et des frais de Rs 13 500


Rédigé par E. Moris le Samedi 12 Décembre 2020



Lors du Conseil des ministres du vendredi 11 décembre, le ministère de la Santé souhaite imposer de nouvelles mesures dans le cadre de la quarantaine sanitaire dans  la lutte contre la Covid-19.

Ainsi, chaque voyageur étranger se fera dans l'obligation d'avoir un test PCR dès son arrivée à Maurice, à l’aéroport SSR de Plaisance. Les (COVID-19) (Amendment No. 6) Regulations 2020, qui apporteront des modifications en ce sens aux Quarantine (COVID-19) Regulations 2020, seront donc proposés.

Les nouveaux règlements prévoient ainsi des frais de Rs 13 500, payables par tout voyageur via la plateforme de la Mauritius Tourism Promotion Authority. Cette somme comprendra la prise en charge du test PCR effectué à l'aéroport, deux tests PCR ultérieurs, effectués dans la quarantaine concernée, l'assurance-maladie et les frais administratifs, notamment.

Samedi 12 Décembre 2020


1.Posté par Evidence le 14/12/2020 06:10
L'Ile Maurice se tire une balle supplémentaire dans le pied. Qui voudra prendre des vacances qui débuteront par une quarantaine onéreuse ? L'absence de fiabilité des tests PCR ne semble pas avoir entamé le moral des autorités. Il est vrai qu'elles ont fait le choix de se faire conseiller par C. GAUD. Syndrome de la "goyave de France"? On se demande pourquoi Maurice ne s'inspire pas de la Suède ? Pourquoi ne considère t'elle pas que l'HCQ, l'azithromycine, l'Ivermectine sont des remèdes efficaces qui doivent être mis à la disposition du public qui doit au plus vite reprendre une vie normale sous peine de sombrer économiquement ? Si Maurice a crû aux vaccins, ses espoirs sont bien douchées. Leur fiabilité est plus que douteuse. Les protections aucunement garanties. Quand le pays se révoltera les autorités ne pourront que s'en prendre à elles mêmes. Le mal économique s'aggrave et il n'est pas certain que ce pays s'en remette.

2.Posté par Evidence le 14/12/2020 12:21
L'Ile Maurice se tire une balle supplémentaire dans le pied. Qui voudra prendre des vacances qui débuteront par une quarantaine onéreuse ? L'absence de fiabilité des tests PCR ne semble pas avoir entamé le moral des autorités. Il est vrai qu'elles ont fait le choix de se faire conseiller par C. GAUD. Comme il est interdit d'exprimer le fond de sa pensée sous peine d'être censuré, il appartient à chacun de conclure in petto. On se demande pourquoi Maurice ne s'inspire pas de la Suède ? Pourquoi ne considère t'elle pas que l'HCQ, l'azithromycine, l'Ivermectine sont des remèdes efficaces qui doivent être mis à la disposition du public qui doit au plus vite reprendre une vie normale sous peine de sombrer économiquement ? Si Maurice a crû aux vaccins, ses espoirs sont bien douchées. La fiabilité est plus que douteuse. Les protections aucunement garanties. Quand le pays se révoltera les autorités ne pourront que s'en prendre à elles mêmes. Le mal économique s'aggrave et il n'est pas certain que ce pays s'en remette.

3.Posté par Kpleen-Spleen le 15/12/2020 06:27
Kit' ta mère ! les frais plus élevés que le prix du billet réunion/maurice.

4.Posté par Dave le 18/12/2020 01:55
No surprise, Mauritius is taking part in the global communist agenda (The Great Reset), the Prime Minister is also an attendee to the World Economic Forum in Davos, Switzerland where this plan was formulated.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.