Menu



Régions Océan Indien

Covid-19 : Un troisième cas à Rodrigues


Rédigé par E. Moris le Vendredi 15 Octobre 2021



Plusieurs annonces ont été faites par le ministre de la Santé en conférence de presse cet après-midi.

Kailesh Jagutpal a ainsi annoncé qu’un troisième cas positif a été détecté à Rodrigues. Il s’agit encore une fois d’un passager. Il a ajouté que ce cas vient s’ajouter aux deux autres enregistrés à l’aéroport la semaine dernière. Les trois personnes sont complètement vaccinées et sont asymptomatiques. Elles sont en quarantaine. 

Kailesh Jagutpal a aussi annoncé que de nouveaux règlements seront gazettés prochainement. Ils concernent le port du masque qui ne sera plus obligatoire dans un certains nombre d’endroits et pour certaines activités. Par exemple, les activités sportives entre quatre murs ou à l’extérieur. Dans les salles de gym, a-t-il ajouté, le masque ne sera pas de rigueur mais l’endroit doit être suffisamment aéré et il faut suffisamment de place pour garder la distanciation physique. 

Le port du masque ne sera plus obligatoire pour les activités physiques en plein air, comme en montagne, sur les parcours de sante et même pour faire de la natation. Il en sera de même pour les activités agricoles où la personne est seule ou encore à table dans un restaurant. 

Le ministre de la Santé a aussi annoncé que 227 passagers sont actuellement en quarantaine à Maurice. Il a souligné que plus de 65% de la population a été vaccinés. Concernant les moins de 18 ans, 22 658 élèves ont reçu leur première dose d’un vaccin. De plus, 11 723 personnes ont obtenu la dose de rappel. À Rodrigues, le taux de vaccination a atteint les 55,1% pour ce qui est de la deuxième dose. 
5 patients sur sous respirateur artificiel. 4 d’entre eux ne sont pas vaccinés. 16 patients ont un besoin d’oxygène. Durant la semaine, 20 décès liés à la Covid-19 ont été enregistrés.

Vendredi 15 Octobre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.