Menu



Société

Covid-19: Un an après...l'île Maurice referme ses frontières aux voyageurs


Rédigé par E. Moris le Samedi 6 Mars 2021

A l’île Maurice, un cluster a été identifié parmi les employés d’une société d’importation de fruits et légumes.



Avec huit cas Covid locaux confirmés samedi, les autorités interdisent de nouveau l'accès à tous les voyageurs pour une semaine, en fermant ses frontières.

A l’île Maurice, un cluster a été identifié parmi les employés d’une société d’importation de fruits et légumes. Lors de l’annonce du premier cas le vendredi 5 mars, un sentiment de "panique" s’est fait sentir. Les autres cas ont été confirmés jusqu'à tard dans la soirée de samedi. Près de 272 employés de l’entreprise ont tous été placés en quarantaine.

Le premier employé contaminé n’ayant fait aucun déplacement à l’étranger, l’une des hypothèses des autorités mauriciennes pourrait être que le vecteur du virus serait une cargaison de produits frigorifiés ou de fruits importés d’Afrique du Sud qu’il aurait manipulé. La seconde hypothèse s’oriente vers un contact avec une personne récemment sortie de quarantaine. 

Les conclusions des tests et des enquêtes menées sont attendues pour savoir comment ces employés ont été contaminés, et s’il existe une faille dans le système mis en place.

Ces nouveaux cas autochtones surviennent alors que la campagne de vaccination a démarré sur le plan national, avec un objectif de vacciner 60% de la population avant le mois d’août. 

Un an après, le scénario se répète

Maurice n'a toujours pas mis en place un plan d'urgence sanitaire pour proposer plus de lits dans ses hôpitaux ou encore avoir à sa disposition des respirateurs artificiels suffisants pour faire face à la pandémie. L'appareil de séquençage (outil pour traquer le virus) est arrivé mais...il manque une pièce. De plus sans la formation du personnel, comme souligné par le ministre de la santé, il est donc totalement inutile pour l'heure.

Le comité santé présidé par le Dr Joomaye semble connaître ses limites avec des experts qui ne cessent de se vanter d'une gestion de crise exemplaire mais qui s'apparente au chaos.

Non sans rappeler, la mise en lumière des contrats aux petits copains durant le confinement et de l'argent publique jeté par les fenêtres avec le scandale des respirateurs artificiels. De ce fait, mettre une île sous cloche depuis plus d'un an pour arriver au point de départ, en envisageant si la situation se détériore, un nouveau confinement, il faut avouer que c'est un scénario qui mérite le coup de sifflet !

Frontières fermées et négligence des autorités concernant les entrées de marchandises qui n'ont fait l'objet à ce jour, d'aucun protocole pour entrer au pays...c'est une nouvelle fois l'économie du pays qui est paralysée et l'image de l'île qui prend un coup dur à l'international.


 

Samedi 6 Mars 2021


1.Posté par Karo le 07/03/2021 08:35
Mais il manque une piece... comme les ventilateurs espano-turcs achetés a prix d or!
Quelle bande de nuls et d insignifiants... ils sont nettement meilleurs pour se remplir les poches!!!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.