Menu

Faits Divers

Covid-19 : Le calvaire sans fin des proches de la petite Keira


Rédigé par E. Moris le Jeudi 9 Septembre 2021



Covid-19 : Le calvaire sans fin des proches de la petite Keira
Le décès d’un bébé de 15 mois est déjà un drame déchirant. En plus, qu’elle soit positive au Covid-19 au moment de sa mort, cela rajoute à la douleur des proches. Et qu’ils ne puissent, en plus, l’enterrer dignement, comme il se doit, c’est presque une agonie pour la famille de cette petite.

Personne ne peut ramener la petite à la vie. Mais permettre à ses proches de lui rendre un dernier hommage est le moins que les autorités puissent faire. C’est ce qu’on peut se dire. Mais en même temps, c’est plus facile à dire qu’à faire. Ce serait ouvrir la boîte de Pandore ! Ce serait créer un précédent. 

La petite Keira est décédée le mercredi 8 septembre à 23h55 d’une pneumonie par aspiration. C’est ce que soutient le rapport médical. Il est aussi indiqué que l’enfant était positive au Covid-19. Ses proches, plus particulièrement sa grand-mère, ne demande que de pouvoir récupérer le corps pour lui dire un dernier adieu… Et aussi pour organiser ses funérailles. Mais le protocole sanitaire ne permet pas cet écart, un tel égard !

Jeudi 9 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.