Menu



Société

Covid-19 : L'île Maurice envisage la vaccination obligatoire pour les passagers


Rédigé par E. Moris le Jeudi 14 Janvier 2021

Une vaccination contre le Covid-19 à vitesse variable à travers le monde. Déjà des millions de personnes sur la planète ont été vaccinées contre le Covid-19. Plusieurs vaccins sont utilisés et les stratégies vaccinales diffèrent d’un pays à l’autre.



A l'île Maurice, la vaccination contre la Covid-19 est un enjeu sanitaire majeur mais aussi économique. Lors de son allocution du Nouvel An, le Premier ministre, Pravind Jugnauth répondant à ceux qui réclament l’ouverture des frontières «pour leurs propres intérêts», promet une campagne de vaccination contre la Covid-19 qui permettra selon lui d’ouvrir nos frontières plus vite.

Une volonté donc, de l'Etat mauricien de vacciner au moins 60% de la population. Sauf que le gouvernement ne veut et ne peut avancer aucune date (du début de la campagne de vaccination) aussi longtemps qu’un accord définitif n’aura pas été conclu avec les laboratoires. 

«No rush.» Le mot qui a fait bondir les professionnels de Santé à Maurice et prend à contrepied le Premier ministre. « Nous ne sommes pas dans une situation où il faut obligatoirement faire le vaccin contre la Covid-19, il n'y a aucune urgence » a déclaré le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal.

Pourtant sous le prétexte éphémère, alors que le risque zéro n'existe pas, que le pays est « Covid safe », l’accès au Royaume-Uni et aux Etats-Unis sont toujours interdits aux Mauriciens. Et les chiffres officiels du tourisme concernant les arrivées en décembre ont été publiées.

C’est la mort

Une baisse de 99% a été notée comparé au mois de décembre 2019. La quatorzaine y est sûrement pour quelque chose. D’autant que les frontières ont été partiellement rouvertes. 1 042 visiteurs seulement ont foulé le sol mauricien en décembre 2020 alors qu’ils étaient 152 098 touristes à l’avoir fait en décembre 2019. Pour l’année 2020, 308 980 touristes ont débarqué à Maurice contre 1 383 488 pour 2019. C’est 77% de moins.

Depuis le début de la pandémie, Maurice a enregistré 545 cas de Covid-19 et 10 décès. A ce jour, 21 cas actifs sont recensés sur le territoire, majoritairement, des cas importés. 

Cette quarantaine coûteuse et contraignante a été prolongée jusqu’au 15 février 2021 faisant fuir au galop les touristes. Le gouvernement envisage donc de faire sauter cette contrainte, seulement pour les personnes vaccinées. Puisque de toute façon il devient évident que pour la vaccination de sa population, le gouvernement est toujours indécis, il est plus facile d'exiger des touristes de se faire vacciner, sachant que le démarrage des campagnes de vaccination dans les principaux pays émetteurs de touristes pour Maurice sont déjà en cours. 

 « L’évolution de la pandémie est suivie de très près avec le démarrage des campagnes de vaccination dans un certain nombre de pays. Il est possible qu’en temps voulu, les visiteurs vaccinés auront l’autorisation d’avoir accès libre dans le pays, alors que les visiteurs non-vaccinés seront toujours obligés à observer la quarantaine de 14 jours », indique la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA).

D’ici là, les obligations de quarantaine sont maintenues pour tout visiteur qui arrive au pays.


 

Jeudi 14 Janvier 2021


1.Posté par Karo le 14/01/2021 12:33
Qu ils aillent se faire en......

2.Posté par Yan le 15/01/2021 04:02
Donc un vaccin fiable à 95% c'est ok ? Et les 5% qui restent on les tolère sur l'île ? C'est idiot et injuste.

3.Posté par MT CRISTO le 15/01/2021 11:55
Si la vaccination devenait obligatoire pour aller à Maurice, je ne m’y rendrai plus.

4.Posté par Pascal Goyard le 15/01/2021 23:03
S'agissant des résidents Mauricien installé à la Réunion ?
Comment font ils pour rentrer ?

5.Posté par Pascal Goyard le 15/01/2021 23:11
Avec un test negatif 72 h avant le départ pour Maurice et un nouveau test 4 jours après notre arrivée qui doit etre nebatif avec notre billet avion comme preuve du jour d'arriver
Ou est le problème ? Malgré toutes ces précautions on est toujours en mesure de contaminer la population ?

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.