Menu


Société

Covid-19 Bill : Le bonheur des uns fait le malheur des autres


Rédigé par E. Moris le Mardi 12 Mai 2020



Alors que les locataires sont soulagés, les propriétaires, eux, font la tête. En effet, le Covid-19 Bill prévoit d’amender la loi pour donner du répit aux locataires qui ont eu des soucis à régler leurs mensualités en raison du confinement.

Ceux qui n’ont pu payer pour les moins de mars à août ont jusqu’à décembre 2021 pour régler la somme due. De ce fait, le non-paiement des loyers pour ces six mois ne représentent pas une violation de contrat.

Mais Laval Savrimootoo, de l’Association des agents immobiliers, qui est d’une certaine façon le porte-parole des propriétaires de bâtiments, hurle à la mort. Il dénonce ces provisions qu’il qualifie « d’injustes ».

Pour lui, les propriétaires sont pénalisés. Car il s’attend à obtenir l’argent du loyer tous les mois. Il rappelle que les propriétaires ont investi dans un projet immobilier et sont en droit d’obtenir retour sur investissement. Pour lui, on fait passer le locataire pour une victime et le propriétaire pour un bourreau. Bon, on ne peut dire qu’il a totalement tort !


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.