Menu

Santé

Covid-19 : Aucun nouveau cas de covid-19 recensé à Maurice depuis 24 heures


Rédigé par E. Moris le Mardi 21 Avril 2020



Le ministre des Affaires Étrangères, Nando Bodha, a animé le Press Briefing du National Communication Committee sur le COVID-19 ce mardi 21 avril.

Selon les derniers chiffres : 328 cas positifs à Maurice, soit aucun nouveau cas depuis 24 heures.

328 cas enregistrés positifs, 73 cas actifs, une personne est toujours sous respiration artificielle dont 9 décès. 

14 personnes sont dans des de quarantaine à travers l'île. 243 personnes guéries du Covid-19 à Maurice soit 19 personnes supplémentaires en 24 heures. A noter qu'il y a 11 819 tests au total tests effectués à ce jour. 

Plafonnement à Maurice mais la situation s'aggrave dans le monde dit Nando Bodha. 

Le ministère a pour rôle d'être proche des Mauriciens bloqués ailleurs. Nous avons reçu plus de 1000 appels et 3000 mails avec des aéroports fermés et espaces aériens fermés.

Nando : Rodrigues est unique car nous avons pu faire de sorte que le virus n'aille pas dans l'île

Nous avons rapatriés plus de 1000 personnes depuis la fermeture de l'aéroport à Maurice a déclaré le ministre. Nous comprenons ceux bloqués à l'étranger. Il y aura un rapatriement des Mauriciens en Afrique du Sud et de France. En Inde nous organisons un vol sur Mumbai. Priorité sera donnée à ceux qui ont suivi un traitement en Inde. Ce vol prévu le 8 ou 9 mai.

Un vol de rapatriement est prévu à Paris et Johannesburg en fin de semaine.

Prêt jusqu'à Rs 50 000 pour les Mauriciens bloqués ailleurs à un taux  d'intérêt de 3 pour cent.

Bodha confirme que Royal Carribean Cruise voulait faire un vol de rapatriement : "Ils voulaient effectuer un vol de 300 employés Mauriciens à 20 heures". Avec les risques que cela comprend, ajoute-t-il

 

 

Mardi 21 Avril 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.