Menu



Santé

Covid-19 : 16 nouveaux cas enregistrés durant ces dernières 24 heures


Rédigé par E. Moris le Vendredi 4 Juin 2021



Les laboratoires du Ministère de la Santé et du Bien-être ont analysé 2,611 tests PCR, hier jeudi 3 juin.

Les résultats obtenus dans la soirée sont comme suit :

• Trois cas détectés dans des COVID-19 Testing Centres, il s’agit d’habitants de Pointe aux Sables, l’Amitié et de Lallmatie. Deux (2) de ces cas sont toujours en cours d’investigation.

• Sept patients détectés grâce aux exercices de Contact Tracing en cours, il s’agit d’habitants de Highlands (2), Plaine des Papayes (1), La Valette (1), d’Epinay (2), St Julien (1).
• 2 cas détectés lors d’un exercice de dépistage à la Valette, Bambous. 
• 1 cas détecté au Jour 7 en quarantaine.

Un patient positif admis en centre de traitement est décédé dans la soirée. La principale cause du décès a été attribuée à une pathologie autre que la COVID-19.

609 patients considérés comme étant guéris ont pu rentrer chez eux.

Le nombre total de cas positifs de la COVID-19 au niveau local depuis le 05 mars dernier est comme suit :
• 598 cas enregistrés suite au Contact Tracing et prélèvements dans les COVID-19 Testing Centres.
• 171 cas enregistrés en quarantaine (patients négatifs à l’admission).
• 39 cas enregistrés suite aux dépistages ciblés.
• 17 décès dont 8 décès attribués à la COVID-19 (7 cas locaux et 1 cas importé). Le nombre de cas actifs au niveau local est donc de 183.

Vendredi 4 Juin 2021


1.Posté par Anonyme le 04/06/2021 12:45
Confinement total durant 2 semaines en juin pour arrêter circulation du virus. Vaccination de la population.
Reprise de l'économie avec l'arrivée de touristes négatifs au covid ou vaccinés avec deux doses et négatifs en fin juillet début août. Pas de quatorzaine payante. Une quatorzaine de 7 jours à 10 jours maximum pouvant être effectué à domicile et sous contrôle pour des étrangers d'origines Mauricienne

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.