Faits Divers

Coupable de dopage sur son cheval Aspara, Lavish Lallbeeharry banni à vie au Champ-de-Mars

Mercredi 17 Octobre 2018

Lavish Lallbeeharry, ex-palefrenier d’Aspara, s’est présenté devant le board des Commissaires et a donné sa version des faits à la suite d'une enquête sur les cas de dopage le mardi 16 octobre.

A la suite de ses explications, le Board lui a infligé une sévère sanction en le bannissant à vie sous le règlement 209 (S). 

Il ne pourra plus jamais mettre les pieds au Champ-de-Mars et autres centres hippique qui sont sous le contrôle du MTC. 

Lavish Lallbeeharry avait plaidé coupable pour avoir injecté les produits illicites (Stanozolol et 16 Betahydroxy-Stanozolol) à son cheval Aspara (vainqueur de la 2e course, 9e journée) cela sur la demande de deux personnes dont un certain Rishiraj Dauhoo.

Il avait été libéré le 12 juin devant le Bail and Remand Court après avoir passé un peu plus d’une semaine en cellule. Il a dû fournir une caution de Rs 10 000 et une reconnaissance de dette de Rs 200 000.

Dans le cadre de l’enquête cinq personnes ont été arrêtées, dont le palefrenier Lavish Lallbeeharry, le constable affecté à la VIPSU, Rishiraj Dauhoo, Mohamad Arshad Joomun, Mohamed Ali Mowlah, celui qui aurait fourni la substance pour le dopage et Avikesh Baldeo, un habitant de  Hermitage.
Aspara est le deuxième coursier de l’établissement Gilbert Rousset à avoir été testé positif à un produit non autorisé, après Maxamore. Ce dernier s’était imposé le 12 mai lors de la 7e journée de courses.

 

Rédigé par E. Moris le Mercredi 17 Octobre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.