Menu



Société

Corruption : La logique implacable de Navin Beekarry, directeur de l'Icac


Rédigé par E. Moris le Mercredi 9 Décembre 2020



Le directeur général de l’Icac est doué d’un sens d’analyse à nous mettre cul-par-terre. Mardi, lors d’une cérémonie dans le cadre de la journée internationale contre la corruption (qui est célébrée le 9 décembre).

Navin Beekarry a sorti une trouvaille qui est… tout simplement ouf

Il a déclaré que des petits malins, provenant du secteur public comme du secteur privé, ont profité de la crise sanitaire pour engranger des millions. C’est dans un discours officiel qu’il a dit cela, car la presse n’était pas invitée à cet événement. Étonnement ! Dire qu’il a fallu attendre plusieurs mois pour que le patron de l’Icac arrive à cette conclusion. Et Navin Beekarry d’ajouter que cela est inacceptable. Intolérable même !

Depuis 2011, l'affaire Angus Road est à l'Icac entre les mains du "dhobi de classe, Navin Beekarry

Mercredi 9 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.