Société

[Coronavirus] Pékin décide de suspendre les voyages organisés à l'étranger pour tenter d'enrayer l'épidémie

Mardi 28 Janvier 2020

Coup de massue pour le tourisme mondial après la décision de Pékin de suspendre les voyages organisés à l'étranger pour tenter d'enrayer l'épidémie du virus de Wuhan.


Cette décision pourrait considérablement affecter le tourisme mondial, à commencer par certains pays asiatiques particulièrement dépendants de leurs visiteurs chinois, mais aussi l'île Maurice par ricochet.

Au moins 80 personnes sont mortes en Chine après avoir été infectées par ce nouveau coronavirus, selon un dernier bilan provisoire des autorités locales, qui multiplient les mesures drastiques pour freiner la contagion tant à l'intérieur qu'en dehors du pays.

Pékin a annoncé ce week-end la suspension des voyages organisés en Chine et à l'étranger.

Après le confinement de la métropole de Wuhan, épicentre de l'épidémie, puis de quasiment toute la province centrale du Hubei où vivent plus de 56 millions d'habitants, Pékin a annoncé ce week-end la suspension des voyages organisés en Chine et à l'étranger.

Si certains pays avaient misé sur la Fête du printemps, qui représente la haute saison dans le secteur du tourisme, pour faire le plein de touristes chinois, avec l'épidémie du virus de Wuhan, c'est plutôt la grise mine.

Il n’y a aucun cas de personne atteinte du coronavirus à Maurice.

Lors de la conférence de presse conjointe avec son collègue des Affaires étrangères. Kailesh Jagutpal a  indiqué qu’il s’agit là d’une situation inédite.

Il a indiqué que, depuis mercredi, tout passager venant de Wuhan est systématiquement mis en quarantaine, qu’il montre des symptômes ou pas. Il a aussi indiqué que 5 000 sont passés par l’aéroport en provenance de Chine depuis le début de l’année. A noter que Air Mauritius maintient ses vols sur Hong-Kong et Shanghai.

Pour rappel, neuf personnes en provenance de Chine ont été placées en quarantaine. Deux sont déjà retournés en Chine


 

Rédigé par E. Moris le Mardi 28 Janvier 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.