Santé

Coronavirus : Les employés à l’aéroport de Plaisance déplorent le manque de masques et de gants

Lundi 27 Janvier 2020

C'est une drôle d'ambiance qui s'est installée auprès des employés de l’aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam, à Plaisance.

Face à l'épidémie de pneumonie virale causée par le coronavirus, originaire de Wuhan, les employés de l'aéroport estiment qu'ils sont laissés pour compte face au danger. Ils déplorent le manque de masques, gants et désinfectant pour les mains.  Au bureau de l’immigration par exemple, les employé au Passport and Immigration Office, ont uniquement reçu du désinfectant pour les mains.

Par le biais d'un communiqué émis par la compagnie national Air Mauritius assure « que la santé et la sécurité de ses passagers et de ses membres d’équipage demeurent ses priorités absolues ». Par ailleurs, des masques sanitaires ont été distribués aux équipages sur les vols vers et au départ de Shanghai, Hong Kong, Kuala Lumpur et Singapour. 

Si les consignes des autorités sanitaires de Maurice ainsi que de l’Organisation mondiale de la santé sont respectées "à la lettre", le responsable de communication d’Air Mauritius, Prem Sewpaul contacté par une plateforme de news, confirme cependant que "les masques n’ont pas été distribués au personnel en charge du check-in car ils ne sont pas en contact avec les personnes susceptibles d’avoir contracté la maladie."

En conférence de presse ce lundi 27 janvier, le Dr Kailesh Jugutpal qualifie la situation de préoccupante. Le ministre avance qu’actuellement six ressortissants chinois sont en quarantaine et qu’un autre est en isolement à l’hôpital de Souillac. Il assure que toutes les dispositions nécessaires ont déjà été prises pour ces patients.

Pour rappel, le bilan de l'épidémie de pneumonie virale en Chine est monté à 80 morts, après 24 nouveaux décès enregistrés dans la province de Hubei (centre), épicentre de la contagion, ont indiqué ce lundi les autorités locales. 

 

Rédigé par E. Moris le Lundi 27 Janvier 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.