Menu

Santé

[Coronavirus] : Deux Mauriciens, rapatriés en France, placés en isolement


Rédigé par E. Moris le Mercredi 5 Février 2020

Le nombre de décès confirmés dus au coronavirus en Chine est passé à 490 morts, après que les autorités de la province du Hubei ont annoncé mercredi 65 nouveaux morts. La commission provinciale de la Santé dans le Hubei (centre), foyer de la nouvelle épidémie, a aussi fait état d’une forte augmentation du nombre de personnes infectées, avec 3 156 nouveaux cas confirmés.



Les 12 Mauriciens sont arrivés en France, dimanche après-midi 2 février. L'avion affrété par le gouvernement français a ramené en Europe 250 personnes de 30 nationalités différentes.

Deux ressortissants mauriciens actuellement en quarantaine à Carry-le-Rouet, en France, ont été placés en isolement, ils souffrent de fièvre, a indiqué le ministre de la Santé hier mardi 4 février.

Ils sont sous surveillance médicale et seront soignés immédiatement s'il s'avère qu'ils ont été infectés. Les autres mauriciens, devront quand à eux rester en France pendant 14 jours avant de pouvoir rentrer à Maurice. 

Face à la presse Adrien Taquet, le secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la Santé a déclaré :  
"Les personnes ont pu bénéficier au départ de l'avion des tests nécessaires, aucune d'entre elles ne présente de symptômes qui s'apparentent au coronavirus".

Coronavirus : un étudiant mauricien explique pourquoi il reste à Wuhan

L'un des neuf Belges rapatriés de Wuhan par le vol qui a atterri dimanche à Istres, a été testé positif au 2019-nCoV, sans toutefois manifester de symptômes. « 13 personnes contact » ont été identifiées, dont « sept sont actuellement en isolement en France ».

Les autorités sanitaires françaises élargissent leur définition des « cas possibles » de coronavirus.

La « zone d'exposition » considérée comme à risque ne se limite plus à la région de Wuhan, mais concerne désormais toute la Chine. La « sensation de fièvre » sera à présent prise en compte (jusqu'alors, il fallait qu'une température supérieure à 38 °C soit constatée).

Sera ainsi considéré comme « cas possible » d'infection « toute personne présentant des signes cliniques d'infection respiratoire aiguë basse, quelle que soit sa gravité, avec une fièvre ou une sensation de fièvre, et ayant voyagé ou séjourné en Chine dans les 14 jours précédant la date de début des signes cliniques », selon la définition mise à jour « validée par Santé publique France ».

Mercredi 5 Février 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.