Menu


Politique

Convoqué aux Casernes, Me Raouf Gulbul refuse de répondre aux enquêteurs


Rédigé par E. Moris le Jeudi 4 Juillet 2019



Convoqué aux Casernes Centrales ce jeudi 4 juillet, Me Raouf Gulbul a refusé de répondre aux questions des enquêteurs dans le cadre d'une enquête initiée par la Task force sur le trafic de drogue et se prémunit de son droit au silence.

Accompagné de son homme de loi, Me Ravin Chetty et son avoué Me Jaykar Jujadhur, l'ancien président de la Gambling Regulatory Authority, Raouf Gulbul conteste les conclusions du rapport de la commission Lam Shang Leen devant la justice et soutient que sa demande de «judicial review» est devant la Cour Suprême. 

Pour rappel, les pages 222 à 227 du rapport contiennent les commentaires faits par Paul Lam Shang Leen et ses deux assesseurs, Sam Lauthan et Ravind Domun, sur Me Raouf Gulbul.  

La Commission d’enquête allègue : qu’il s’est rendu coupable à plusieurs reprises de subordination de témoins ; qu’il a utilisé un téléphone spécial, assurant une confidentialité totale, pour parler avec ses clients en détention à la prison ; que ses honoraires proviennent de l’argent du trafic de drogue ; que des barons de drogue ont grandement financé sa campagne électorale en 2014 ; qu’il a donné des instructions à un de ses juniors pour déposer Rs 5 000 sur le compte d’un ressortissant indien condamné pour trafic de drogue et ; qu’il a utilisé sa position de Chairman de la Gambling Regulatory Authority pour aider des trafiquants à blanchir de l’argent provenant du trafic de drogue dans des casinos, des maisons de jeux et aux courses. 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.