Société

Conseil des ministres : Interdiction d'importer des produits et images offensants la "morale"

Vendredi 19 Juillet 2019

Le Conseil des ministres s’est réuni de manière exceptionnelle hier jeudi. Puisque la cérémonie d’ouverture des Jeux des îles de l’océan Indien 2019 est prévue ce vendredi sachant que nos distingués ministres se rencontrent habituellement le vendredi.

Ils se sont donc réunis pour nous pondre un chef d'euvre dont ils ont le secret !

Après avoir pris la décision d’amender le Consumer Protection (Control of Imports) Regulations 2017 avec pour objectif de "rajouter" à la liste des produits qui sont déjà interdits d’importation, sachez que l'interdiction voir la prohibition concernera :

Un produit, un dessin, une photo ou tout autre motif qui offense une religion ou la morale. 

Tout ce qui serait susceptible de heurter les bonnes moeurs ou moralité seront désormais frappés d’interdiction à l’importation. Ce qui donnera le lie aux "censeurs" qui s'offusquent à la moindre caricature et ils sont légions dans le pays !

Sachant que la loi relève de la souveraineté nationale, l’Assemblée nationale chercherait donc à définir la moralité religieuse en s'ingérant ou se substituant dans les affaires religieuses. « Any goods, including any paintings, picture or design on the goods which cause outrage against any religion, or against good morals or against public and religious morality. »

Qui s'arrogera le droit de décider de ce qui est "morale" ou pas ? Mystère ! Comme d'habitude, on amende des lois tarabiscotées qui est tout simplement une atteinte à la liberté de penser et d'expression. Une violation simple et claire de la liberté de conscience des citoyens. Décidément, le pays ne cesse de régresser à la vitesse d'un métro express !


 

Rédigé par E. Moris le Vendredi 19 Juillet 2019


1.Posté par domnin le 24/07/2019 23:16
Toute liberté s'arrête là où commencent celles des autres. La liberté d'expression ne fait pas exception.
Les caricatures de Mahomet publiées dans Charlie Hebdo en 2006 au nom de la "liberté d'expression" ont provoqué des manifestions indignées dans de nombreux pays musulmans. Ces manifs ont faits des dizaines de morts, des milliers de blessés et des dégâts considérables en particulier au Niger et au Pakistan. Charlie savait ce qui allait se passer puisqu'en 2005 lors de la 1ère publication au Danemark il y avait déjà eu des dizaines de morts dans des manifestations en terre d'Islam. Pourtant Charlie a publié...

2.Posté par Bernard P le 25/07/2019 16:13 (depuis mobile)
Il ne connait pas Internet le PM

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.