Menu


Faits Divers

Confinement : Tamtam et agressions dans deux centres de quarantaine


Rédigé par E. Moris le Samedi 4 Avril 2020



Même en quarantaine, on peut faire la fête. Du moins, ceux qui sont admis au centre Adventiste de Belle-Mare ne se sont pas gênés. Certains ont mis de l’ambiance en jouant de la musique.

Un médecin leur a rappelé que ce n’était pas le lieu indiqué pour cela. Le médecin soutient qu’un jeune homme de 26 ans l’a alors menacé.

À l’hôtel Solana Beach, autre établissement transformé en centre de quarantaine, une dispute a éclaté entre six hommes de 22 et 39 ans respectivement. La rixe a eu lieu au beau milieu d’une fête nocturne. Des caméras CCTV ont été endommagées durant la bagarre.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.