Menu


Social

Compensation salariale : le gouvernement propose Rs 200, les syndicalistes disent non


Rédigé par E. Moris le Vendredi 29 Novembre 2019

Le gouvernement propose aux salariés des secteurs public et privé touchant un salaire mensuel entre Rs 10 200 et Rs 50 000, une augmentation salariale de Rs 200. Ceux qui obtiennent plus de Rs 50 000 par mois n'obtiendront pas de compensation salariale.



Sourire pour le patronat et grise mine pour les syndicats. Lors d’une réunion entre le ministère des Finances, Renganaden Padayachy, les syndicats et Business Mauritius ce vendredi, le montant arrêté pour la compensation salariale est de Rs 200. Mais les syndicats ont rejeté cette proposition.

Réactions des syndicats

Pour Haniff Peerun, président du conseil des syndicats (Mauritius Labour Congress), ce montant est loin d’être suffisant, c'est «une insulte envers la classe des travailleurs ». Quant à Atma Shanto, président de la Fédération des Travailleurs Unis, il affirme que ce montant ne pourra pas être présenté et avalisé par le conseil des ministres car il n’y a pas eu de concensus.

Rashid Imrith: «Le gouvernement a raté son départ».

Clency Bibi, le président de la General Workers Federation (GWF), déclare pour sa part que le gouvernement a «imposé un ajustement sans négociation et sans l’accord des syndicats. On rejette totalement le montant proposé de Rs 200.»

Les syndicalistes, qui réclamaient une compensation salariale de  Rs 800 à Rs 1 250, se disent déçus par la proposition de Rs  200.

Narendranath Gopee, le président de la Federation of civil service and other unions (FCSOU) dit «espérer que le gouvernement ne ratifie pas la somme proposée avant les négociations».
Deepak Benydin, le président de la Federation of Parastatal Bodies & Others Unions se dit déçu car il avait proposé Rs 600. 

Salaire minimum

Il devrait passer de Rs 9 000 à Rs 10 200. Le patronat sera appelé à débourser Rs 9 700 alors que les Rs 500 seront subventionnées par le gouvernement au moyen d'un «top-up» à travers la Negative Income Tax.

A noter que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, fera une conférence de presse à 15 heures cet après-midi et annoncera le quantum de la compensation salariale.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.