Menu


Société

Compensation salariale RS 300 : Padayachy fait marche arrière et parle d'une circulaire "technique à usage interne"


Rédigé par E. Moris le Samedi 21 Décembre 2019



Dans une circulaire émise vendredi, dont les syndicats ont eu copie, le ministère des Finances avait informé les responsables des finances de tous les départements étatiques des personnes ceux qui vont toucher la compensation de Rs 300.

Donc, parmi les heureux, on trouvait le Premier ministre, les ministres, les députés, le président et le vice-président de la République, le Speaker et tous les anciens élus qui bénéficient d’une grosse et grasse pension de l’État.

La circulaire en question n'est pas un communiqué de presse, mais un document à usage interne.

Sauf que face à la polémique le ministère des Finances a émis un communiqué ce samedi 21 décembre, pour démentir cette nouvelle et apporter des précisions : 

«Cette circulaire n’est pas un communiqué de presse mais un document technique destiné à usage interne et définissant, selon le protocole établi, tous ceux pouvant être considérés comment occupant des fonctions publiques».

Les ministres et députés, ainsi que tous les autres dignitaires mentionnés, ne sont pas éligibles à cette compensation car ils touchent plus de Rs 50 000.

De son côté, toujours autre son de cloche du président de la fédération des syndicats du secteur public, Rashid Imrith, qui ne cache pas son indignation, malgré les précisions du ministère des Finances.

Rashid Imrith affirme que la circulaire a même été signée.

Le syndicaliste, Rashid Imrith, maintient qu'un «document a bel et bien été circulé dans les différents ministères hier recommandant le paiement de la compensation salariale au président et au vice-président de la République ainsi qu’aux parlementaires de la majorité et de l’opposition, entre autres».

Rappelons que le quantum de la compensation salariale soit Rs 300 avait été annoncée par le Premier ministre, lors d’une conférence de presse, le 29 novembre dernier. Le Premier ministre avait précisé que la compensation sera accordée aux employés des secteurs privé et public qui ne touchent pas plus de Rs 50 000 par mois. Ceux qui obtiennent un salaire mensuel de plus de Rs 50 000 n'obtiendront pas de compensation salariale.

 

 



Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.