Justice

Commission d'enquête Lam Shang Leen : Me. Hamid Jagoo demandera une demande de révision judiciaire

Dimanche 9 Septembre 2018

Le rapport de la commission d'enquête ne cesse de faire parler et a créé un véritable tsunami dans le milieu judiciaire. Les personnes citées ont décidé de passer à l'offensive sous différentes formes. Quand ce n'est pas des accusations contre l'ex juge et président de la commission Lam Shang Leen ou de ces assesseurs auprès de l'Icac, c'est vers la Cour surpême que chacun tente de contester le rapport.


Commission d'enquête Lam Shang Leen : Me. Hamid Jagoo demandera une demande de révision judiciaire
Après la députée Roubina Jadoo Jaunboccus, l'ex Deputy Speaker Teeluckdharry, l'avocat Trilochurn, c'est Me. Hamid Jagoo qui conteste le rapport de la commission d’enquête sur la drogue.

Le 6 septembre, il a déposé une motion afin d'obtenir une copie de la transcription des travaux de la commission d’enquête sur la drogue où son nom a été mentionné au greffe de la Cour suprême.

Celle-ci est dirigée contre Koosiram Conhye, secrétaire de la commission d’enquête sur la drogue et le secrétaire attaché à la présidence.

Les documents réclamés lui permettront de déposer devant la Cour suprême une demande d’autorisation pour une révision judiciaire.

Pour rappel, la commission lui reproche d’avoir été en communication avec le trafiquant Rajkumar Ittoo à cinq reprises. L’homme de loi a également rendu visite à des prisonniers qui n’étaient pas ses clients. En 2009, il avait fait l’objet d’un comité disciplinaire. Raison : on lui reprochait d’avoir «tampered with witness» pour changer de version. Aucune sanction n’a toutefois été prise contre lui car le témoin principal n’était pas crédible.

Rédigé par E. Moris le Dimanche 9 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.