Politique

Commission d'enquête Ameenah Gurib-Fakim : Enter Reza Uteem

Jeudi 30 Août 2018

Comment exister politiquement lorsqu'on se sait invisible sur la scène politique ? Simple ! Brandir la commission d'enquête contre l'ex-présidente de la République ou le rapport de la commission d'enquête sur la drogue de l'ex juge Lam Shang Leen.


Le MMM qui a compris qu'il était en perte de vitesse, a préféré miser sur des réunions nocturnes afin de tâter le terrain et sentir le pouls de l'électorat après la déculottée de la partielle de décembre dernier.

Et pour continuer dans cette stratégie d'occuper le terrain politique, sans surprise Reza Uteem entre dans la polémique qui fait rage au sein du barreau et cela malgré un rappel à l'ordre du Bar council hier.

Me Yahia Nazroo, secrétaire du Bar Council avait pourtant lancé un appel aux avocats à davantage de retenue. Il a expliqué qu’il est préférable d’éviter de faire des commentaires sur cette affaire car cela pourrait porter préjudice aux travaux de la commission. 

Mais autant profiter de la brèche et de s'y engouffrer puisque la vague de critiques sur la commission Caunhye ressemble à un tsunami, mêlant le droit et la politique.

Reza Uteem : "Cela ne fait pas honneur à la profession. C'est une situation désagréable pour ce noble métier d’avocat".

Le politicien demande à ce que le Bar Council et l’Attorney General enquêtent sur les protagonistes, à savoir Me Yousuf Mohamed et Me Hervé Duval.

Il se dit persuadé qu’il y a une entorse au code d’éthique des avocats dans cette affaire.

Affaire à suivre...

Lire également :


https://www.zinfos-moris.com/Conflit-Mohamed-vs-Duval-Le-Bar-Council-dans-tous-ses-etats_a1020.html
 

Rédigé par E. Moris le Jeudi 30 Août 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.