Menu



Faits Divers

Colère à Bois Marchand : Un van mortuaire du ministère de la Santé pris pour cible


Rédigé par E. Moris le Mercredi 8 Septembre 2021



La colère gronde à Bois Marchand. Les habitants de cette région, dans laquelle se trouve le cimetière du même nom, ont manifesté violemment leur colère contre la décision des autorités de venir enterrer des défunts positifs à la Covid-19.

Un van mortuaire du ministère de la Santé a été pris pour cible cet après-midi. C’est à coups de jets de pierre que les habitants ont forcé le véhicule et ses occupants, vivants comme morts, de rebrousser chemin.

Les habitants évoquent plusieurs raisons pour que les défunts positifs à la Covid-19 ne soient pas enterrés. D’abord, ils soutiennent qu’il y a un lieu de prière à proximité ainsi qu’un terrain de jeux où les enfants de la région viennent se défouler. Ils expliquent aussi que certains jeunes gagnent leur vie grâce à l’entretien des tombes. Si les défunts atteints de la Covid-19 sont enterrés à cet endroit, l’accès à la zone sera restreint.

Les manifestants affirment que le cimetière, qui est très grand, comprend plusieurs parties. Pourquoi ne pas enterrer les défunts positifs à la Covid-19 dans une zone retirée ? C’est la question que beaucoup ont posée.

Mercredi 8 Septembre 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.