Menu


Justice

Cité Tôle : l’État propose un délai de 7 jours aux squatters qui refusent


Rédigé par E. Moris le Mardi 2 Juin 2020



L’affaire concernant la demande d'injonction de huit familles squatteurs de Cité Tôle a été appelée devant la juge Nirmala Devat ce mardi.

Les représentants du ministère du Logement et des Terres ont proposé un délai de 7 jours à ces squatters afin qu’ils évacuent le terrain de l’État qu’ils occupent actuellement. Mais cette proposition a été poliment déclinée par les plaignants, représentants par Mes Adrien Duval, Alexandre Le Blanc et Pazhany Rangasamy.

L’affaire a été renvoyée au 16 juin 2020. Les squatters recherchent un ordre de la Cour suprême interdisant la démolition de leurs habitations.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.