Sport

Cinq chevaux font l’objet d’un Attachment Order

Vendredi 9 Août 2019

Photo illustration
Photo illustration
Après les bagnoles, les motos, les maisons… les officiers de la Commission anticorruption ont demandé et obtenu des « attachment orders » sur cinq chevaux.

Ce qui signifie que la vente ou toute transaction concernant ces chevaux devront obtenir l’aval de la cour. Les propriétaires sont un directeur de compagnie et la belle-sœur d’un trafiquant de drogue.

L’Icac soupçonne que ces animaux ont été achetés avec de l'argent provenant du trafic de drogue. Leurs noms ont surgi dans le cadre de l’enquête sur un ancien trafiquant de drogue qui a déjà purgé sa sentence.

Son train de vie intrigue avec un salaire mensuel de Rs 200 000 d’une compagnie qui est soupçonnée d’être une société écran. Le directeur de la compagnie n’est autre que le propriétaire de quatre des cinq chevaux sur lesquels il y a ces Attachment Orders.

Le cinquième cheval appartient à la belle-sœur de l’ex-trafiquant. Un ordre de gel est désormais envisagé concernant deux portions de terrain achetées récemment par l’ex-trafiquant à Chamarel.

Rédigé par E. Moris le Vendredi 9 Août 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.