Justice

Cinq ans de prison pour avoir lancé un cocktail Molotov sur la Cour suprême

Mercredi 5 Décembre 2018

Capture écran
Capture écran
Noorah Ziaoudeen accumule les condamnations. Outre les 25 ans de prison qu’il a écopés pour le meurtre de sa mère, il vient d’être condamné à cinq ans de prison par magistrate Darshini Gayan, de la cour intermédiaire, pour avoir lancé un explosif sur le bâtiment abritant la cour suprême.

L’intention était d’endommager ce bâtiment appartenant à l’État. Le prévenu, un ancien policier, avait aussi déclenché une fausse alerte à la bombe.

Les faits se seraient produits le 16 octobre 2017. Ce jour-là, Noorah Ziaoudeen devait comparaître devant  le juge Benjamin Marie-Joseph pour le meurtre de sa mère.

Rédigé par E. Moris le Mercredi 5 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.