Menu


Justice

Christelle Sohun entendue “under warning” à l’ICAC


Rédigé par E. Moris le Mercredi 23 Septembre 2020



Et pendant ce temps… La Commission anticorruption poursuit son enquête sur l’affaire de la Centrale St Louis. Christelle Sohun, la belle du terrible, a été entendue “under warning” par les limiers lundi. Oui, cela est passé quelque inaperçu. Mais il faut dire que l’actualité battait son plein aux Casernes centrales.

Donc, la très proche collaboratrice de l’ancien no 2 du gouvernement a dû expliquer son rôle dans toute cette affaire en tant qu’ancienne membre de l’Independent Review Panel.

Centrale de Saint-Louis : Qui au sein de l'administration mauricienne a eu la patte graissée par la firme BWSC?

Christelle Sohun était sur le panel lorsque la demande des soumissionnaires qui contestaient le choix de la firme danoise Burmeister & Wain Scandinavian Contractor a été rejetée en avril 2016. Puis, elle avait été envoyée en Australie, pour un poste d’ambassadeur, jusqu’à cette année.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.