Menu

Politique

Chagos : Le culot de Pravind Jugnauth envers la presse locale


Rédigé par E. Moris le Vendredi 18 Février 2022



Lors d'une cérémonie de remise des clés aux bénéficiaires d’un logement à Dagotière, hier après-midi, Pravind Jugnauth est revenu sur l’expédition menée par le gouvernement mauricien sur l’archipel des Chagos.

Répondant aux critiques concernant l'absence de la presse locale lors de ce voyage, pour le Premier ministre, «les places étaient limitées et la priorité a été donnée aux journalistes étrangers qui suivaient déjà le dossier ». Avec la véhémence qu'on lui connait concernant le rôle des britanniques sur le sujet, « Nou pe laguerre pou nou gagn nou territoir parski ena bane colon kine kokin nou teritoir ».

Comme pour rajouter une autre couche à l'insulte, après avoir écarté sciemment la presse locale, Pravind Jugnuath a déploré l'absence de couverture médiatique sur son expédition. « Ici dan la presse lokal, se komsi de rien n’était. C’est komsi ene ti sujet sa. »

« Il s’agit d’une expédition vaniteuse au coût obscène, menée sans consultation appropriée avec la communauté chagossienne. »

Après un mépris face à la presse locale, sous prétexte qu’elle ne donnerait pas le retentissement international voulu à cette mission, privant aux Mauriciens du droit de s’informer, Pravind Jugnauth joue aux éditorialistes. Les reproches gratuites et non fondées du Premier ministre envers la presse locale sont légions, toutefois, force est de rappeler qu'en privilégiant des journalistes étrangers pour raconter le combat des Chagossiens pour récupérer le territoire mauricien excisé à l’indépendance, il faut assumer ses choix.

Voyage de luxe aux Chagos aux frais des contribuables : la sournoiserie des journalistes britanniques n'a aucune limite

Rappelons qu'en 2019, Pravind Jugnauth avait promis aux Chagossiens d’affréter un bateau pour aller à Diego Garcia et accoster dans l’archipel, sans demander la permission aux Anglais. Pour leur montrer la détermination de Maurice de récupérer ses territoires. 

Une promesse étant une promesse, lundi dernier, le Premier ministre a annoncé, en conférence de presse, ce projet de voyage « scientifique », avec cinq Chagossiens sur une vingtaine de passagers — fonctionnaires, avocats, journalistes étrangers et MBC — sur un bateau de luxe au coût de Rs 40 millions, la petite semaine. Mais le voyage se fera sans lui. Le Premier ministre a indiqué que cela lui fend le coeur de ne pouvoir faire partie du voyage. Il a souligné que ce déplacement durera au moins deux semaines. Il ne peut se permettre d'être absent du pays pendant deux semaines.




 

Vendredi 18 Février 2022


1.Posté par Caro le 18/02/2022 05:34
Ce mec devient fou et parano… lui seul existe, décidé, tranche… on est mal barrais

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.