Menu



Faits Divers

Certificat de décès d'un bébé de deux ans : un médecin dans le collimateur de la police


Rédigé par E. Moris le Lundi 16 Novembre 2020



Muhammad Ayaan Ramdoo, un bébé de 2 ans est décédé battu à mort par ses parents à Midlands, le jeudi 12 novembre.

Les suspects ont été arrêtés, Nawsheen Beeharry, la mère, âgée de 25 ans, et son compagnon Sheik Mohamad Ashar Sobratee âgé 22 ans, ont été traduits devant la Bail and Remand Court (BRC) samedi 14 novembre sous une accusation provisoire de meurtre.

Le couple a été arrêté à la suite de forts soupçons des proches de la famille. Selon eux, la mort de l’enfant n’était peut-être pas accidentelle, bien que la mère de la victime aurait indiqué que l’enfant se serait blessé en tombant.

Le beau-père, qui a déjà eu des démêlés avec la justice, est passé aux aveux, il a admis avoir donné des gifles et des coups de pied à Ayaan Ramdoo dans un accès de colère. La mère n'a pas encore donné sa version des faits. Le rapport de l'autopsie a conclu à un «acute peritonitis following traumatic bowel» (battered child),  indiquant que la victime a été brutalisée.

Une doctoresse opérant dans le privé dans le Sud de l'île, a été convoquée aux Casernes centrales 

Sheik Mohammed Ali Ashar Sobratee, le principal suspect et beau-père de la victime, aurait indiqué, lors de son interrogatoire, avoir fourni une somme de Rs 2 500 à la doctoresse contre un certificat de décès. Cette dernière devra venir s’expliquer dans cette affaire.

 

Lundi 16 Novembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.